Eglise St Pierre du Vieux Quimerc'h

"Sous le gazon", un cimetière, celui de l'enclos paroissial.



Vestige d'un enfeu pour recevoir la sépulture d'un seigneur du Bot.

Un blason proche de l'enfeu.

















Une première chapelle fut élevée en ces mêmes lieux de Quimerc'h au 13ème siècle mais sans doute en mauvais état, il a été jugé préférable d'aménager un nouvel ouvrage en 1511 puis à nouveau en 1585 (deux pierres disparues portaient ces dates) en partant de la disposition préalable et en conservant la nature du chœur et de son enfeu d'origine dédié à la famille Bot, les seigneurs commanditaires.

Ainsi le premier usage de l'église était avant tout l'accueil de la sépulture du seigneur. Des seigneurs du Bot*, du Duc de Richelieu et vicomte du Faou eurent leurs enfeux jusqu'en 1751. Ensuite lors d'un réaménagement; les signes de noblesse ont été écartés pour laisser place à la prière du commun des mortels.

La sacristie Sud porte un linteau gravé LOVIS COGANT FABRIQUE. Peut être le nom du conseil de fabrique de 1753 - le responsable de la collecte des fonds.

L'enclos paroissial est vendu au Comte de St Luc, de la famille Consen de Saint Luc, liée par mariage à la famille du Bot, vers 1873 avant le grand déménagement en "vallée". Le comte récupère le porche de l'église et le calvaire pour les implanter dans le nouveau cimetière. Le porche est transformé en chapelle funéraire familiale.

L'église est abandonnée en 1878 suite au déplacement du village de Quimerch pour être au bord de la route nationale et de la voie ferrée, comme l'avait souhaité le maire de l'époque Monsieur le Comte de St Luc.

L'église ruinée et sur la gauche, l'ossuaire habité à la première guerre mondiale. Une Bretonne sur le pas de la porte. Une fenêtre percée sur la façade.

L'ossuaire daté de 1579 fut désaffecté longtemps, puis devenu une habitation avant de tomber en ruines, il fut réélevé définitivement en 1995 sous l'impulsion d'une association.

*Les familles du Bot ont plusieurs branches à des degrés divers de noblesse mais sont toutes liées au duché de Bretagne puis au royaume de France. Leurs origines sont dites immémoriales c'est-à-dire si anciennes qu'elles ne sont pas connues précisément.

La ruine de l'église Saint Pierre du vieux Quimerc'h est sous surveillance car elle est classée monument historique depuis 1932. L'ossuaire est classé depuis 1966. Classements simples.

L'Aulne Maritime en photos

Le Faou

Mairie du Faou

La Vieille Renommée

Maison à encorbellement

Les bateaux sabliers

Le bourg historique du Faou

L'église St Sauveur du Faou

Quai de Ty Beuz en Pont-de-Buis

Noces à Pont-de-Buis

Sabotier de Rosnoen

Kerziles en Rosnoen

Guilly Glaz

Paysages de l'Aulne Maritime

Port-Launay

Pont de Terenez

Eglise Sainte Barbe en Pont-de-Buis

L'accident de la poudrerie de Pont-de-Buis

Gare de Pont-de-Buis

Incendie de l'Usine de Constructions Téléphoniques de Bretagne

Costume des ouvrières de la poudrerie de Pont-de-Buis

Rumengol

Oratoire Chapelle du Couronnement

Jules Charles le Bozec sculpteur céramiste

Pardon de Rumengol

Souvenirs religieux

Fontaine miraculeuse de Rumengol

Calvaire de Kergadiou en Rumengol

Chapelle St Jean-Baptiste

Pompe à essence Glorex en Rosnöen

Calvaire de Pen ar Hoat en Rosnoën

Calvaire de Kergroas en Rosnoën

Calvaire de Logonna-Quimerc'h

Chapelle Saint Onna en Logonna-Quimerc'h

Quimerc'h

Eglise St Pierre de Quimerc'h

Calvaire du cimetière de Quimerc'h

Château du Bot

Carte-lettre de l'Oflag XVII-A

Poilu au repos d'Etienne Camus

Le pont de Térénez de 1913




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies