Atelier de couture à Crozon



L'atelier de couture avait certainement une fonction sociale pour réunir les femmes de différentes générations mais il ne faudrait pas oublier l'importance de la couture dans une famille bretonne qui gère le moindre coupon de tissu, la moindre pelote de laine comme un bien précieux, un moyen de survivance dans des maisons mal chauffées et le travail en extérieur dans le vent, sous la pluie.

Un vêtement devait durer, voire passer de l’aîné au cadet. Savoir repriser des bas de laine, faire d'un manteau une robe, raccommoder les vêtements de toiles huilées de la pêche... Etre mal habillé, prendre froid, avec rarement la possibilité de voir un médecin, annonçait le malheur...

Les femmes les plus talentueuses entrevoyaient des travaux de couture pour les familles aisées à condition d'être de bonne moralité. La moralité se résumant à une vie normée irréprochable et une foi religieuse indiscutable.

Costumes traditionnels

Photos : Crozon hier et aujourd'hui

Maison Graveran

Manoir de la famille Landren

Le puits de Crozon

Place de l'église et du marché de Crozon

Les noces à Crozon

L'atelier de couture

Frais de notaire 2 sols en 1759

L'octroi en Crozon

Publicité peinte Dior

Publicité murale chocolat Menier

Publicité supermarché

La poste de Crozon

L'Hôtel Moderne

Expulsion des Filles du Saint Esprit

L'Harmonie à l'Immaculée

La colonie Ker-Jeanne du Portzic

La gendarmerie

L'école Jean Jaurès

Club de tennis de Crozon

Rue de Reims

Rue Alsace-Lorraine

Rue Poulpatré

Crozon vues aériennes

Corbillard attelé

Casque de pompier de 1880

J-F Léostic huissier

Colonie de vacance de Tal ar Groas

Tal ar Groas

Saint Fiacre

Le Fret

Rostellec




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies