Parc naturel marin d'Iroire : déchets marins

Le parc naturel marin d'Iroise n'échappe pas à la marée montante des déchets marins venus de partout : Brésil, Argentine, Allemagne, Singapour, Grèce... Les plastiques échouent sur la côte bretonne chaque jour. Les emballages des grandes marques de consommation ont une telle durée de vie que la destruction naturelle de ces déchets est impensables. Et si ce n'était que cela, appréciez par vous-même la déchet-diversité :

Une bouteille de lait de 1978

Soupière Saint Amand

Réfrigérateur anglais invasif

Une bouteille d'eau minérale de Singapour

Toutes les sauces du monde

Les déchets marins légers

Des emballages : danois, grec, russe, brésilien

Produits ménagers

Produits cosmétiques

Chaussures

Tétrapode anti-houle

Câble sous-marin

Une météorite ? Un morceau de comète ? Un grêlon géant  ? La tête d'un bonhomme de neige ? Non, non, une matière grasse hydrogénée à l'huile de noix de coco et de palme de la taille d'un très gros ballon de football... Un cuistot embarqué a sabordé sa réserve, ni vu ni connu... Les goélands semblent apprécier modérément.

Café soluble brésilien  de la marque Iguaçu distribué en Uruguay et en Bolivie.

www.cafeiguacu.com.br



Un arrivage de déchets regroupés par la mer.

Il n'y a aucune limite à l'absurdité des déchets rejetés par l'océan.

Les pages internet de cette rubrique ne sont pas une accusation mais le constat d'une inquiétante dérive.




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies