Wettererkungdungstaffel 2 Wekusta 2 Westa 2

Les avions de la Westa 2 sur la base de Lanvéoc Poulmic en 1940. Un HE 111 à gauche, un Ju 88 à droite.

Les données météorologiques internationales lors de la seconde guerre mondiale sont confidentielles et l'Allemagne est mise à l'écart de ces connaissances. L'armée allemande est contrainte de collecter ses propres informations.

L'escadron de Wettererkungdungstaffel 2 Oberkommando de reconnaissance météorologique (en simplifié : Wekusta 2 ou Westa 2) est affecté à Brest Süd soit la base aéronavale de Lanvéoc Poulmic le 6 juillet 1940. L'escadron débute avec de maigres moyens soit quatre avions Heinkel 111 et un Junkers 52 jusqu'à ce que des Junkers 88, fin 1941, viennent compléter le dispositif sous le commandement du Staffelkapitän l'Oberleutnant Rudolf Prasse, et son second l'Oberleutnant Horst-Max Dümcke qui ont commandé plus de 160 hommes.

Les avions décollent de Lanvéoc pour survoler l'Atlantique Nord Ouest durant six heures pour recueillir des données météorologiques sur les zones de combats maritimes et aériens. Les données sont transmises directement au quartier général de l'aviation à Villacoublay en région parisienne (Ob.d.L. = Oberbefehlshaber der Luftwaffe).

L'équipage est mixte, militaire pour le pilotage et l'armement et civil pour les ingénieurs météo, bien que ces derniers aient reçu une formation militaire minimale. Les missions sont quotidiennes de sorte que l'unité recevra une décoration et les honneurs militaires pour sa 500 ème mission le 31 décembre 1941 directement, de la part d'Hitler. Des missions très exposées face à la RAF (aviation anglaise) qui provoquent des accrochages fréquents, ajouté à cela les accidents au large ou sur les pistes et pour parachever les difficultés, les bombardements anglais directement sur la base, les pertes matérielles et humaines sont à la hausse au fil du temps. Les importants dégâts du 6 janvier 1942 dus à un bombardement anglais font qu'il est décidé de redistribuer l'unité à Nantes à partir du 16 juillet 1942 et ceci d'autant que le projet d'invasion de l'Angleterre est abandonné.

< >




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies