Broyeuse à ajonc ou hache lande









Les différents ateliers régionaux de mécanique agricole sont en concurrence et chaque modèle apporte davantage de confort à l'utilisateur, du moins les publicités l'affirment.

Voici une mécanique agricole (expression commerciale de l'époque) complètement oubliée qui est le reflet des grandes difficultés à nourrir le bétail en Presqu'île de Crozon ceci durant des siècles. L'appareil s'appelle en langue bretonne « pil al lann », en français et selon les cantons il était nommé broyeuse à lande, broyeuse à ajonc, à jonc mais aussi hache lande, hachoir à paille...

Depuis des lustres, les paysans manquent de fourrage pour les bêtes surtout à l'entrée de l'hiver. Les rares pâturages sont gorgés d'eau par la pluie et parfois il pousse plus de jonc que d'herbe. Les fermes qui sont dans les landes, proche de la côte, ont davantage encore de difficultés à se fournir en fourrage alors il faut écumer la lande et ramasser la végétation susceptible d'être consommée par la vache de la famille. L'ajonc pousse à profusion mais l'arbuste est un épineux. Par le passé, l'ajonc était pilé « maladroitement » pour en amoindrir les piquants : une sorte de nourriture pré-mâchée. Des meules à ajonc furent construites pour les exploitations les plus favorisées.

Le hache lande fut une invention révolutionnaire du 19ème siècle pour les paysans qui purent se l'offrir, il permit de mouliner des végétaux destinés à être mélangés au foin. Les végétaux étaient présentés devant la mécanique et happés par les cylindres tranchants qui les émiettaient sous l'action de leurs rotations conduites par la manivelle. Un système de contrepoids appliqué au cylindre inférieur absorbait les différences d'épaisseur des brassées.

Une multitude d'ateliers de mécaniques agricoles s'ouvrirent à cette époque, ce furent les premiers pas de la mécanisation de l'agriculture jusqu'à ce que l'invention du moteur à explosion ne devienne la base de cette nouvelle industrie, dès lors on parlait de machine agricole.

Une autre broyeuse au Cap de la Chèvre.



Vestiges à Lostmarc'h.

Agriculture

Broyeuse à ajonc ou hache lande

Garder les vaches

Défrichement de la landes

Amendement et goémonier

Ramassage du goémon

Elevage bovin

Elevage ovin

Fauchage - faire les foins

Battage du blé au fléau

L'abreuvoir de Luguniat

La ferme type

La ferme de Gaoulac'h




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Michèle Morgan, Jean Gabin à Telgruc-sur-Mer
La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite