L'algue rouge - eutrophisation - Plage du Goulien

La plage du Goulien, c'est la mer rouge 

3 cm d'épaisseur au bord de l'eau.
La mer est réellement rouge.

6 cm d'épaisseur en haut de la plage.
Les algues de la veille blanchissent et fermentent.

L'Asparagopsis armata est une espèce d'algue rouge originaire d'Australie ou de Nouvelle-Zélande. La phase végétative - La phase haploïde est appelée Falkenbergia rufolanosa(Harvey) F.Schmitz 1897. La propagation de cette algue en zone tempérée serait le fait de la navigation maritime de navires australiens en Manche dès les années 1920. Dans certaines cales de navires marchands, l'algue prospérait et se serait retrouvée libérée involontairement dans une nouvelle zone de colonisation. Certaines sources parlent d'un navire australien de la seconde guerre mondiale comme élément déclencheur.

Fréquemment des algues rouges en forme de filaments très ramifiés se déposent abondamment sur le sable de la plage du Goulien.

Les couches déposées sont moins épaisses que celles généralement constatées à propos des algues vertes mais tout de même ! Cette dissémination concerne plutôt le centre de la plage, fort heureusement pour les surfeurs et autres objets glissants non identifiés. Les phénomènes de décomposition sont moindre mais réels certains jours. L'algue rouge étant moins compacte, elle s’assèche plus facilement et se décompose sans fermentation excessive...

Néanmoins, quand il y a abondance, une odeur pestilentielle s'en dégage, il vaut mieux ne pas rester sur place.

Cette abondance est probablement due à l'eutrophisation. L'eutrophisation est une accumulation excessive de nutriments (nourriture pour la flore) dans un milieu aquatique donné . En ce qui concerne les algues rouges de la plage du Goulien, celles-ci trouvent en excès des nutriments issus des phosphates (phosphore), et des nitrates (l'azote) dans la mer. Elles colonisent à outrance la zone et meurent d'autant en s'échouant sur le sable. Il s'agit d'un emballement du cycle de vie de cette algue rouge.

Les algues de la presqu'île

Algues rouges

Algues vertes

Colonisation

Laminaire digitée



A la une :

Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021