Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime

Colletes hederae, l'abeille du lierre - Abeille solitaire qui nidifie dans des lieux sablonneux , une paroi de dune, une paroi tendre de falaise, ce qui est le cas ici. La couleur rouge provient de l'oxyde de fer. La mer est à deux pas...

A la fin de l'été cette abeille oeuvre à sa reproduction avant de mourir durant l'hiver. La nouvelle génération vivra dans la galerie avec un dépôt de nourriture à disposition avant de sortir du nid et de se reproduire.

Les Colletes hederae pollinisent le lierre essentiellement. L'abeille du lierre est pacifique et s'observe sans danger.



Une coulée de boue constitue un habitat agréable pour cette abeille sauvage.

De petites colonies d'abeilles solitaires nichent dans des parois de falaise dans des matériaux tendres, malléables, qui se travaillent avec patience. Des terres argileuses humides, des sables argileux, des terres saturées de fer...

Chaque abeille creuse une galerie horizontale dont les parois peuvent être renforcées par un ciment du matériau agrémenté de salive, de nectar, tout dépend des résultats attendus. Au fond de la galerie, une cellule "confortable" pour y déposer un œuf fécondé. La cellule est ensuite refermée d'une paroi légère parfois avec du pollen.

Le travail d'un nid d'abeilles sauvages est fastidieux mais nécessaire pour la survie des abeilles sauvages quelle que soit l'espèce, quelle que soit sa méthode de nidification... Un travail de galerie qui ressemble à celui des hirondelles de rivage.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite