L'affaire du lapin à queue blanche ou lapin de Floride



Les lapins à queue blanche sont si nombreux qu'il faut faire attention à ne pas marcher dessus !

Voici des lapins de jardin ! Un parent en fond, deux ados en premier plan.

Le trèfle de pelouse, quel festin !

Le lapin de Floride est gris nuancé, queue blanche et poils roux sur la nuque.



Un lapin surpris se dresse sur ses pattes postérieures. La fatigue vient vite, il pose au sol ses pattes antérieures. La détente est nécessaire, le dos s'arrondit mais le regard veille toujours avant la fuite. Orientation des oreilles indépendante entre elles.

La lapin de garenne européen étant décimé par la myxomatose, dès 1953 les autorités compétentes introduisent quelques lapins de Floride (Sylvilagus Floridanus) en France , Italie et Espagne pour compenser les pertes. Ce lapin à queue blanche semble s'être acclimaté tout en étant insensible à la maladie.

En 1975, une nouvelle campagne de repeuplement à grande échelle est organisée. Cette fois le lapin de Floride est partout y compris en presqu'île de Crozon.

Ce lapin américain ne creuse pas de terrier et vit caché le jour. Il sort le soir sur les pelouses des résidences secondaires pour y trouver sa nourriture. Ce choix de la proximité avec l'homme est stratégique. Les lapins sont des proies faciles pour les rapaces, les renards et les chasseurs. Dans une propriété privée occupée quelques semaines de l'année, point de chasseur, rares sont les renards et encore plus rares sont les rapaces. La belle vie en famille avec trois ou quatre portées par an.

Le lapin de Floride n'est plus le bienvenu depuis que la commission européenne au travers de la recommandation N°R(85) 14 du comité des ministres aux états membres du 23 septembre 1985 a estimé que cet animal est susceptible de transmettre la fièvre pourpre des Montagnes Rocheuses, la pseudo-tuberculose aux lièvres et la peste ! Le lapin de Floride serait aussi un porteur sain de la myxomatose transmissible aux lapins de garenne. La recommandation administrative suspend l'importation et demande de procéder à l'éradication active et passive de l'indésirable qui se porte comme un charme aujourd'hui. L'affaire du lapin à queue blanche en dit long sur la gestion humaine des phénomènes naturels...

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le four à chaux de la Fraternité.
L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite