Les fontaines d'Argol

Fontaine de dévotion de Sainte Geneviève qui comportait à son origine (18ème siècle) une statue de bois de la sainte. La statue d'origine a disparu. La fontaine rénovée à plusieurs reprise subsiste aujourd'hui à côté de l'église d'Argol vouée à St Pierre, St Paul, et Ste Geneviève.

La source d'eau pure de Saint Agnès en Argol

L'une des sources de l'Aber. Une bulle d'eau !

Après quelques dizaines de mètres de course, l'eau issue de la source Sainte Agnès prend de la vitesse.

Zone humide périphérique.

Le Docteur Jacquin, conseiller général du canton d'Argol décrète la fondation du Syndicat Intercommunal (SI) en 1950. L'eau potable a toujours été un problème en presqu'île. La présence de l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale qui avait doublé "la population" n'avait fait qu'accroître la pénurie et les problèmes approvisionnement. La création des puits de captage à la fontaine Sainte Agnès et d'un site de traitement découle de cette heureuse décision. Les communes vont progressivement se départir de leurs puits communaux aux eaux douteuses pour en finir avec les pénuries estivales.

Depuis la source Sainte Agnès du ruisseau Aber, sur les pentes Nord des modestes sommets d'Argol d'ar C'hléger Bihan et d'ar C'hléger Braz de grès armoricain, contribuait avec d'autres zones de captage à l'alimentation en eau potable de la Presqu'île de Crozon. Progressivement un seul puits était devenu insuffisant tant en été la ressource s'amenuise et la demande d'eau est forte à cause du tourisme. Les points de captage ont été multipliés en 2017 avec un contrôle des quantités prélevées. Malgré ces puisages à usage humain, une partie de l'eau de l'Aber reste libre de sa circulation et détient tous les charmes des ruisseaux de campagne jusqu'à se jeter à la mer à proximité l'île de l'Aber.

En période de forte pluviométrie, une multitude de petites sources secondaires jaillissent des sols et glissent dans des lits approximatifs de sables et de graviers pour revenir à l'Aber. La zone paraît être une éponge ruisselante quand la pluie est au rendez-vous.

Dans la périphérie, des zones humides riches en faune et flore sous la forme de mares, tourbières, landes humides, etc... Un habitat pour les tritons marbrés, les crapauds accoucheurs, les escargots de Quimper...

Certains écrits relatent la présence d'une fontaine sous la protection de Sainte Agnès dans les siècles passés. Le choix de cette sainte renseigne sur la pureté des eaux. En effet, Agnès fille Romaine vierge fut forcée par son père à se donner au fils du préfet de Rome qui en était épris. Elle refusa argumentant qu'elle était promise à Jésus-Christ. Son père la déshabilla et lui fit traverser la ville pour qu'elle aille au lupanar se prostituer. Sur le chemin, ses cheveux se mirent à pousser pour couvrir sa nudité. Puis un ange prit soin d'elle... Soupçonnée de sorcellerie, elle fut égorgée.

La fontaine de Trovéoc

La fontaine de Trovéoc, dans l'enclave d'Argol, marquait une dévotion à Notre Dame de Rochemadou. Une chapelle aujourd'hui disparue accompagnait le lieu de culte.

Colonie de vacances de Cameros

Four à pain communal

Arc triomphal du roi Gradlon

Ossuaire

Eglise

Presbytère

Calvaires

Statue de Gradlon - Morvac'h

Fontaines d'Argol

Menhirs dolmens




Une information, une demande :

© 2019