Le four à pain communal d'Argol

Conduit des fumées.

Voûte du four

Le four a pain d'Argol est le reflet d'une vie d'antan. Le fournil de 1848 fut longtemps l'unique lieu de la cuisson du pain pour tout le village comme dans la plupart des villages de France.

Le préchauffage se faisait avec des fagots spécifiques deux jours avec le temps de la cuisson. Une cuisson elle-aussi lente, jusqu'à 1h30 par fournée. La température du four était déterminante et exigeait un savoir-faire "d'expert".

Le pain était en boule et devait faire la semaine. Un pain compact que l'on devait tremper dans la soupe pour le rendre digeste à la fin de la semaine.

Venir au fournil représentait une dépense mais aussi l'occasion de se parler en attendant la sortie du pain tout chaud qui brûlait les doigts. Un torchon servait d'enveloppe jusqu'à la maison.

48° 14' 46.93" N
4° 18' 53.81" O

Colonie de vacances de Cameros

Four à pain communal

Arc triomphal du roi Gradlon

Ossuaire

Eglise

Presbytère

Calvaires

Statue de Gradlon - Morvac'h

Fontaines d'Argol

Menhirs dolmens




Une information, une demande :

© 2019