Peintre Maximilien Luce - cote

Camaret

Maximilien Luce (1858-1941) est un artiste qui a assisté à certaines horreurs de la Commune de Paris. L'adolescent en est ressorti bouleversé. Il épouse la cause anarchiste tout en entamant une carrière de peintre.

Un homme simple, ayant une ligne de conduite intangible, très apprécié de ses relations. Il se met à peindre les gens, des militaires, des ouvriers, des mineurs. Anarchiste qui n'adhère cependant pas à la lutte par la violence. Il sera emprisonné 45 jours avec d'autres artistes sous la suspicion d'agitation politique. Lors de son service militaire, il est nommé caporal, Maximilien Luce demande à retrouver le statut de simple soldat.

Il connaîtra le succès de son vivant sans que cela ne modifie en rien sa façon de vivre et ceci en ayant changé de trajectoire artistique suite à la rencontre de Seurat.

Néo-expressioniste, pointilliste, le peintre séjourne à Camaret-sur-Mer en 1893 et 1894. La pointe du Toulinguet est exposée au musée du Petit Palais de Genève. Le quai de Camaret est exposé au Musée de Springfield Massachusetts.

La cote du peintre est très étendue. Certaines œuvres ont atteint le million d'euros alors que d'autres se situent dès 5000€.

< >

Artistes ayant peint la Presqu'île de Crozon

Boudin Eugène

Bouillé Etienne

Clément Thérèse

Constant René

Cottet Charles

Désiré-Lucas Louis-Marie

Doceul Serge

Douchez Jean-Pierre

Esnoul Paul

Fournet Lucien

Gaillard-Deschamps Alexandre

Helgouac'h Julien

Hitchcock RWA Malcolm J

Ibels Henri Gabriel

Lacombe Georges

Lebasque Henri

Le Forestier René

Le Goff Henri

Luce Maximilien

Maufra Maxime

Morissier

Noury Jacques

Pottier Gaston

Plusquellec Yves

Redon Odilon

Richon-Brunet Richard-Louis

Rivière Henri

Salinas Laurent Marcel

Sauvaige Marcel

Sévellec Jim

Vaillant Pierre-Henri

Viaud Charles

Valade Pierre

Vivrel André Léon

Will Frank

Yan Robert




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies