La source d'eau pure de Saint Agnès en Argol

L'une des sources de l'Aber. Une bulle d'eau !

Après quelques dizaines de mètres de course, l'eau issue de la source Sainte Agnès prend de la vitesse.

Zone humide périphérique.

Depuis les années soixante la source Sainte Agnès du ruisseau Aber, sur les pentes Nord des modestes sommets d'Argol d'ar C'hléger Bihan et d'ar C'hléger Braz de grès armoricain, contribuait avec d'autres zones de captage à l'alimentation en eau potable de la Presqu'île de Crozon. Progressivement un seul puits était devenu insuffisant tant en été la ressource s'amenuise et la demande d'eau est forte à cause du tourisme. Les points de captage ont été multipliés en 2017 avec un contrôle des quantités prélevées. Malgré ces puisages à usage humain, une partie de l'eau de l'Aber reste libre de sa circulation et détient tous les charmes des ruisseaux de campagne jusqu'à se jeter à la mer à proximité l'île de l'Aber.

En période de forte pluviométrie, une multitude de petites sources secondaires jaillissent des sols et glissent dans des lits approximatifs de sables et de graviers pour revenir à l'Aber. La zone paraît être une éponge ruisselante quand la pluie est au rendez-vous.

Dans la périphérie, des zones humides riches en faune et flore sous la forme de mares, tourbières, landes humides, etc... Un habitat pour les tritons marbrés, les crapauds accoucheurs, les escargots de Quimper...

Certains écrits relatent la présence d'une fontaine sous la protection de Sainte Agnès dans les siècles passés. A confirmer ! Le choix de cette sainte renseigne sur la pureté des eaux. En effet Agnès fille Romaine vierge fut forcée par son père à se donner au fils du préfet de Rome qui en était épris. Elle refusa argumentant qu'elle était promise à Jésus-Christ. Son père la déshabilla et lui fit traverser la ville pour qu'elle aille au lupanar se prostituer. Sur le chemin, ses cheveux se mirent à pousser pour couvrir sa nudité. Puis un ange prit soin d'elle... Soupçonnée de sorcellerie, elle fut égorgée.



Des zones humides à découvrir

L'estuaire du Loch

Le grand marais de pont Kreiz (1)

Zone humide du ruisseau de Ragadal (2)

Le ruisseau et l'étang du Kerloc'h

La source Ste Agnès de l'Aber (1)

L'étang de l'Aber (2)

L'étang de Kervian

Etang de Pen-ar-Poul Trémet




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen