La zone portuaire - quai Téphany - criée de Camaret-sur-Mer

La criée sur le quai Louis-Auguste Téphany.

Les 150 langoustiers du port de Camaret-sur-Mer des années 1930 ont toutes les peines à débarquer leurs pêches sur les quais qui longent la commune. Une zone portuaire est projetée à grand renfort de béton et d'enrochement dans le prolongement du quai Kléber pour un budget prévisionnel de 10 millions de francs.

Une fois le port dragué, les 37000m² de terre-plein sont développés de 1949 à 1955. L'inauguration du 7 août 1955 dévoile le nom choisi : le quai Téphany (Louis-Auguste), du nom du maire de Camaret de 1935-1943. Un quai de 320 m de long, 10 mètres de haut et deux digues bordent la zone où les contenus des dragages d'un volume de 62000m3 comblent le cœur de la plate-forme sur laquelle sont construits des viviers (Edouard Millet et Marée Camarétoise) très rapidement, une fabrique de glace est ajoutée en 1960 ainsi qu'une criée. Des installations qui se justifient tant la pêche de la langouste semble être intarissable. La fin des Mauritaniens plonge Camaret dans l'incertitude. Les pouvoirs publics tentent de rapprocher les Camarétois de la pêche aux poissons côtiers en rénovant la criée en 1988.

La pêche est moribonde. Une criée est ouverte à Brest en 1992. La criée de Camaret n'ouvre que deux jours par semaine, les volumes de vente des produits de la mer sont aléatoires, voire anecdotiques, la criée ferme en 1994 alors qu'elle n'est déjà plus aux normes. Progressivement la plaisance prend pied sur le quai Téphany. En 2006, l'ancien vivier Edouard Millet devenu Brest Ouest Marée est balayé par une tempête...

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019