Villa Dirag ar Mor de Gustave Toudouze

Les deux villas Antoine à gauche, la villa Toudouze à droite.

Après des années de vie estivale à l'hôtel de la Marine veuve Dorso à Camaret-sur-Mer, Gustave Toudouze, romancier vivant à Paris l'hiver saute le pas vers 1900 et se fait construire la villa Dirag ar Mor ("Face à la Mer") sur les hauteurs de Camaret. La famille est voisine du peintre Marcel Sauvaige qui y est installé depuis 1891.

L'auteur connut le succès avec des ouvrages inspirés de la vie à Camaret  : « Péri en mer » et « Le Reboutou » malheureusement il mourut en 1904. Son fils, lui-même écrivain, gardera la maison jusqu'en 1971 date de sa mort.

L'aspect de la maison a changé, elle s'est largement agrandie depuis son premier plan.

Abri du marin

Auberge de jeunesse

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Grand hôtel des pois

Grand Magasin

Hôtel de France veuve le Goff

Hôtel de la Marine veuve Dorso

Hôtel Moderne

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Réparation mécanique

Salle de Venise

Station service Purfina

Villa André Antoine

Villa atelier Marcel Sauvaige

Villa Dirag ar Mor Gustave Toudouze

Villas maisons hôtels

Moulin à vent




Une information, une demande :

© 2019