Coiffe ailes d'hirondelle en pays Rouzig Châteaulin le Faou Argol



Tablier à bavette brodé et devantier en duvet de cygne.



On devine le ruban noir qui supporte la coiffe.











En pays Rouzig – du nom du tissu des vêtements traditionnels masculins de laine et de coton bruts brun-roux – en Châteaulin et Port-Launay jusque sur les bords de la Basse Aulne, en pays du Faou, Dinéault, Quimerc'h, Pont de buis, Rosnoen, Trégarvan et en Argol, les coiffes traditionnelles bretonnes sont les ailes d'hirondelle. Les larges boucles de ruban brodé épinglées sur la coiffe en tule en sont la caractéristique principale.

Les jeunes-filles et les jeunes mariées portent du duvet de cygne sur la coiffe. Cette dernière est épinglée sur un ruban noir qui serre soigneusement le chignon.

Le pays de l'Aulne maritime coiffe les femmes ainsi avec une incursion de cette tradition en presqu'île de Crozon comprenant uniquement la commune d'Argol. Toutes les autres communes de la presqu'île sont sous l'influence de la coiffe Penn maout - Tête de bélier.

>




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies