Calvaire de Margerie - Beg ar Gador - Pointe de Morgat

Charles Marie Eugène Jacquin de Margerie (16 janvier 1855 – 17 juillet 1934 – Paris) et son épouse Charlotte Louise Marie Rohault de Fleury (28 décembre 1864 – Paris – 1943) ont 9 enfants dont 2 sont morts très jeunes. Deux des filles seront religieuses. Cette famille aristocratique catholique de diplomates et de militaires, pour l'essentiel, voit avec grande inquiétude l’enrôlement de 3 fils (Gérard 1891-1977, Hubert 1892-1958, Alain 1899-1979) pour partir à la guerre. La première guerre mondiale éclate et afin de protéger ces trois soldats, promesse est faite à Dieu qu'un calvaire sera élevé s'ils reviennent indemnes de la grande guerre. Le destin accéda à cette prière. Le calvaire est enregistré chez un notaire de Paris comme concession perpétuelle en novembre 1927.

Les terres appartenaient à l'armée puisque le fort du Kador est à deux pas. Après le déclassement, une vente aux enchères s'est effectuée ce qui permit à Charles de Margerie d'en faire l'acquisition le 6 mars 1899. Le terrain portait le surnom de "Champ de bataille" ! La famille de Margerie était propriétaire de la villa Jeanne d'Arc non loin de là devenue hôtel de la Montagne.

On peut y voir les symboles de la croix de guerre et de la légion d'honneur qui pourraient représenter les décorations reçues par le lieutenant à titre temporaire au 4ème Bataillon de Chasseurs, Hubert Jacquin de Margerie, l'un des fils "protégé", (le 12 septembre 1918 décoré en tant que chevalier de la légion d'honneur). Ce n'est qu'une hypothèse.
Cette plaque n'est pas d'origine. A la construction du calvaire, seule une inscription à la peinture rouge apparaissait : "Pater ave 50 jours d'indulgence".

Les blasons des 2 familles

Présence d'un chevron sur chacun des blasons, ceci pourrait signifier que la noblesse acquise, le fut par les armes.

La Famille Rohault de Fleury est une très ancienne famille dont le plus illustre aïeul est un Général d'empire devenu Pair de France. Le Général baron Hubert Rohault de Fleury (1779-1866).
La Famille Jacquin de Margerie, connue depuis le 18ème siècle, connaissait une médiatisation "quotidienne" au travers de Christophe de Margerie, ancien PDG de Total, décédé accidentellement en 2014.

Le calvaire est visible sur la Pointe de Morgat, Beg ar Gador sur le GR34 – Bois du Kador.

48° 13' 6.5" N
4° 29' 55.8" O

Liste de tous les calvaires de la presqu'île de Crozon.



A la une :

Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
La trace d'un petit commerce d'alimentation.
L'école de Saint Hernot - Maison des Minéraux.
L'abri du champ de tir de l'Anse de Dinan de l'armée : le mystère est complet.
L'histoire de la gestion de la forêt domaniale de Landévennec, ce n'était vraiment pas écolo !
L'effondrement de la falaise, un destin écrit d'avance.
Le statut des femmes lu sur les pierres tombales.
Les batteries haute et basse du Kador en Morgat.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019