Calvaire de Margerie - Beg ar Gador - Pointe de Morgat

Charles Marie Eugène Jacquin de Margerie (16 janvier 1855 – 17 juillet 1934 – Paris) et son épouse Charlotte Louise Marie Rohault de Fleury (28 décembre 1864 – Paris – 1943) ont 9 enfants dont 2 sont morts très jeunes. Deux des filles seront religieuses. Cette famille aristocratique catholique de diplomates et de militaires, pour l'essentiel, voit avec grande inquiétude l’enrôlement de 3 fils (Gérard 1891-1977, Hubert 1892-1958, Alain 1899-1979) pour partir à la guerre. La première guerre mondiale éclate et afin de protéger ces trois soldats, promesse est faite à Dieu qu'un calvaire sera élevé s'ils reviennent indemnes de la grande guerre. Le destin accéda à cette prière. Le calvaire est enregistré chez un notaire de Paris comme concession perpétuelle en novembre 1927.

Les terres appartenaient à l'armée puisque le fort du Kador est à deux pas. Après le déclassement, une vente aux enchères s'est effectuée ce qui permit à Charles de Margerie d'en faire l'acquisition le 6 mars 1899. Le terrain portait le surnom de "Champ de bataille" ! La famille de Margerie était propriétaire de la villa Jeanne d'Arc non loin de là devenue hôtel de la Montagne.

On peut y voir les symboles de la croix de guerre et de la légion d'honneur qui pourraient représenter les décorations reçues par le lieutenant à titre temporaire au 4ème Bataillon de Chasseurs, Hubert Jacquin de Margerie, l'un des fils "protégé", (le 12 septembre 1918 décoré en tant que chevalier de la légion d'honneur). Ce n'est qu'une hypothèse.
Cette plaque n'est pas d'origine. A la construction du calvaire, seule une inscription à la peinture rouge apparaissait : "Pater ave 50 jours d'indulgence".

Les blasons des 2 familles

Présence d'un chevron sur chacun des blasons, ceci pourrait signifier que la noblesse acquise, le fut par les armes.

La Famille Rohault de Fleury est une très ancienne famille dont le plus illustre aïeul est un Général d'empire devenu Pair de France. Le Général baron Hubert Rohault de Fleury (1779-1866).
La Famille Jacquin de Margerie, connue depuis le 18ème siècle, connaissait une médiatisation "quotidienne" au travers de Christophe de Margerie, ancien PDG de Total, décédé accidentellement en 2014.

Le calvaire est visible sur la Pointe de Morgat, Beg ar Gador sur le GR34 – Bois du Kador.

48° 13' 6.5" N
4° 29' 55.8" O

Liste de tous les calvaires de la presqu'île de Crozon.



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019