Grand Hôtel Moderne de Crozon



Le Grand Hôtel Moderne Scheeberger de Crozon en 1959.







Alphonse Chanteau (1874-1958) peintre de marine depuis 1910, il peignait aussi sur la porcelaine et la faïence.

Le Grand Hôtel Moderne de Crozon (au 61 de la rue Alsace Lorraine) a été construit entre 1911 et 1912 sur les plans de Gaston Chabal architecte Brestois protestant qui a connu son heure de gloire en Presqu'île pour être à l'origine d'un grand nombre de villas et d'hôtels dont celles et ceux de la famille Peugeot à Morgat.

Le couple propriétaire Louis Gaonac'h et Marie-Aimée Chatalic vont faire appel au peintre Alphonse Chanteau pour la décoration picturale de cet hôtel dans lequel les Crozonnais auront joyeusement passés des fêtes et des cérémonies.

La fille de la propriétaire prendra la suite sous le nom de Schneeberger, son époux qui l'aidera. Ce couple sera contraint d'accueillir l'armée allemande durant la seconde guerre mondiale. La maison sera très appréciée de ses convives et les commérages désigneront les lieux comme "le foyer du soldat". Il s'agit d'une réquisition officielle présentée au préfet du Finistère par la Feldkommandantur sur décision du "commandant militaire en France" le 31 octobre 1942.

De 1974, à 1998, la famille Valet assurera la gestion de l'hôtel restaurant deux étoiles avant que les portes ne se ferment définitivement.

Tout avait si bien commencé en décembre 1912 par un banquet offert par l'ancien valet, nouveau propriétaire, qui reçut parmi la petite centaine de convives, Mr Auguste Péchin, gérant des hôtels Peugeot à Morgat dont le fameux Grand Hôtel de la Mer qui venait d'ouvrir. Les clientèles étant distinctes, les deux hôteliers n'avaient aucune raison de se contrarier, néanmoins avoir la "bénédiction" du célèbre gérant qui faisait la pluie et beau temps dans le métier, était un sésame pour l'avenir.



Calendrier 1963.



Coordonnées GPS :
48° 14' 45.738"
-04° 29' 36.966"

Photos : Crozon hier et aujourd'hui

Maison Graveran

Manoir de la famille Landren

Le puits de Crozon

Place de l'église et du marché de Crozon

Les noces à Crozon

L'atelier de couture

Frais de notaire 2 sols en 1759

L'octroi en Crozon

Publicité peinte Dior

Publicité murale chocolat Menier

Publicité supermarché

Publicité Lincoln de la machine à laver parfaite

Publicité en carreaux de faïence

La poste de Crozon

L'Hôtel Moderne

Expulsion des Filles du Saint Esprit

L'Harmonie à l'Immaculée

La colonie Ker-Jeanne du Portzic

La gendarmerie

L'école Jean Jaurès

Club de tennis de Crozon

Rue de Reims

Rue Alsace-Lorraine

Rue Poulpatré

Maison rue de la Chalotais

Crozon vues aériennes

Corbillard attelé

Casque de pompier de 1880

J-F Léostic huissier

Colonie de vacance de Tal ar Groas

Tal ar Groas

Hôtel de l'Aber

Saint Fiacre

Camping Les pieds dans l'eau

Le Fret

Rostellec




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite