La grande marée du siècle

Les médias prédisaient la fin du monde sur le littoral, des jours d'annonces apocalyptiques, chacun avait sorti sa plus belle paire de bottes.

La marée du siècle (21/03/2015 17h52) coefficient de 119 sur une échelle maximale de 120 fut bien moins spectaculaire que certaines marées modérées accompagnées de vents forts. Une hauteur de 7m70 d'eau à marée haute a flirté avec les quais de Morgat. Les tempêtes sont bien plus désastreuses et envahissantes avec un coefficient bien moindre. Par temps calme, une grande marée est une montée d'eau très sage.

La marée basse du siècle (21/03/2015 11h52) coefficient de 118 avait une hauteur de 0.30 cm d'eau à son plus bas. L'estran était une surface de sable luisant encore gorgé d'eau de mer. Il faudra 6 heures pour qu'un volume d'eau de 7m40 vienne s'ajouter au 30 centimètres des plus bas. Un volume d'eau de mer impressionnant "agité" par la lune. Là, il fallait reconnaître que la mer était excessivement éloignée de la côte, sans doute de plusieurs dizaines de mètres inoubliables.


A chaque grande marée, les Morgatois consultent la météo avec une certaine appréhension. Et si la prochaine grande marée devait transformer Morgat en Venise ? Les commerçants exposés sont équipés de batardeaux. Pour le reste, chacun s'en remet aux éléments.
Le 20 février 2015 la marée est annoncée de la manière suivante :
Coefficient 118, hauteur 7m65, "heure d'arrivée" 18:13.
Au moment venu, pas de pluie, les eaux du Loch s'écoule sans excès, pas de vent, mer calme, pression atmosphérique 1008 hPa... Des badauds viennent voir si la fin du monde est proche... Le jour ne sera pas funeste, quelques vagues de ressac dans la zone d'ensablement de Morgat viennent lécher les semelles des passants... La même scène, un jour de tempête, eut une allure de quartier sous les eaux. Un an auparavant cela avait été momentanément le cas. Le temps viendra où Morgat sera Venise que l'homme intervienne pour retarder l'échéance ou pas. La nature est d'une patience diabolique...

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Portzmoguer : un pirate honoré

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée



A la une :

La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021