Inondations de Morgat

Lors des fortes marées, des sacs de sable sont disposés en haut de la cale de Morgat. La mer est limitée dans son intrusion.

L'eau remonte dans les canalisations d'eau pluviale au plus bas de Morgat, les inondations commencent ainsi.

Suite à une forte pluviométrie, les douves se remplissent des eaux du ruisseau de Penfrat en pleine marée haute, elles attendent de se libérer à la prochaine marée basse. En amont les risques d'inondation augmentent à chaque minute.

Montée de l'eau dans le canal.

Montée de l'eau en amont dans la zone humide.

Une marée à fort coefficient limite le vidage de la zone humide du Loc'h.

Le ruisseau passe dans son canal urbain. Niveau bas en dehors de la saison des pluies. Les murets servent de bassin tampon.

Rails d'étanchéité de batardeau.

Station de pompage au bord de la zone humide.

L'étang du Loc'h en 1850 environ.

L'étang du Loc'h en 2021.

L'étang du Loc'h en 2021, ce qui reste de la zone humide en amont.

La zone humide du Loc'h est alimentée par le ruisseau de Penfrat. Dans les siècles passés, avant l'extension de la zone urbanisée, cet étang marécageux favorisait la pêche aux anguilles qui apprécient l'eau saumâtre – échange avec la mer à chaque marée. Avec le temps, on se servit de l'étang comme d'une aire de loisir pour canots pneumatiques publicitaires que les compagnies pétrolières offraient en remerciement des marchés obtenus. Des citernes étaient installées sur les quais pour alimenter les chalutiers en carburant. Néanmoins, l'étang fut partiellement comblé au deux tiers environ pour en faire des terres cultivables qui peu à peu sont devenues des terrains viabilisés. Parking, constructions en tous genres ont recouvert la zone humide asséchée jusqu'à y élever une chapelle qui fut déconstruite pour cause d'affaissement sur terrain meuble en pleine zone inondable.

Désormais, la zone humide subsistante est encombrée d'une épaisse végétation et s'est envasée : le volume de rétention est faible. Le cours d'eau qui en sort est hautement canalisé par des murs surélevés des douves, il déverse 6 à 8 m3 seconde sous de fortes précipitations et se sature en 71 minutes paraît-il. Un volume d'eau qui doit trouver son évacuation au plus vite y compris à marée haute. Les canalisations d'évacuation passent sous la chaussée des quais. A marée haute, la mer empêche ou ralentit l'expulsion des eaux du Loc'h. En période de forte pluviométrie, et si des débordements de la mer – vagues-submersion – s'additionnent dans la partie la plus basse de Morgat, les volumes d'eau créent une inondation systématique qui se dissipe durant une marée basse. Chaque inondation, bien qu'opérant sur un même principe d'accumulation provisoire d'eaux douce ou salée indésirables, est constituée de manière variable, parfois les eaux sont majoritairement pluviales, parfois majoritairement maritimes. Les niveaux des inondations de Morgat sont très variables entre quelques centimètres d'eau de submersion venue de la mer et plusieurs dizaines de centimètres d'eau du Loc'h, l'addition des deux provoque des records.

Une partie de Morgat est une zone basse de submersion.

• Inondation majeure de Morgat du 20 novembre 2019. Le clapet anti-retour du quai par lequel se vide le Loc'h à marée basse a été laissé fermé selon des témoins qui ont pu constater que les eaux d'inondation pluviales (pluies durant plusieurs semaines), composées d'eau du Loc'h et d'eau usées, se sont libérées quand une tractopelle a arraché le volet. La force de l'évacuation qui a fait chasse, a creusé le sable de la plage de Morgat. 30 cm d'eaux souillées. Le maire de l'époque exclut cette hypothèse argumentant que le dalot recevait 10m3 seconde pendant que les buses d'expulsion pouvaient évacuer 2m3 seconde. Il justifie ainsi l'arrêté ministériel du 27 janvier 2020 publié au Journal officiel du 13 février 2020, reconnaissant le statut de catastrophe naturelle.

• 02 mars 2014 : marée haute du soir qui déborde. Une fine couche d'eau de mer n'occasionne aucun dégât.

• 08 février 2014 : débordement de la mer, vagues submersion, 10  cm d'eau au plus bas de Morgat. Inondation maritime exclusivement.

• 06 février 2014 : des forts vents durables forment une houle qui déborde. L'inondation maritime est démultipliée par une inondation d'eaux pluviales suite à de fortes pluies. Trois pompes sont installées proche de la chapelle (déconstruite depuis). Un homme dont l'habitation a été inondée, souffre d'hypothermie et est consduit à l'hôpital. Situation maîtrisée vers 23h30 après 80 cm d'eau au plus bas de Morgat.

• Les fortes précipitations (7% des précipitations annuelles) des 22 et 23 novembre 2012 génèrent une inondation d'eau pluviale au plus bas de Morgat. Magasins et caves inondés. Le ruisseau et le Loc'h n'ont pas vidé leur trop-plein vers la mer rapidement par les exutoires sous chaussée. Les douves ont débordé.

Au fil des années, des aménagements ont été effectués : mise en place de clapets anti-retours sur les conduits d’eaux pluviales versant dans le Loc'h  – mise à découvert du Loc'h en amont de sa partie busée sur 30 m – création d’un bassin tampon  par une rehausse des murs des douves. La partie busée sous chaussée est une propriété du département, des préconisations techniques ont recommandé de supprimer les buses pour en faire un passage unique et large afin d'optimiser l'évacuation du Loc'h en des délais rapides moindre que le temps de montée d'une marée.

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Bois du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Rampe de la Montagne

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Portzmoguer : un pirate honoré

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée

Excursion vers les grottes marines

Nettoyage - criblage plage de Morgat



A la une :

La genèse et l'inauguration de l'abattoir de Camaret.
Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021