Club La Potinière Crozon Morgat

Le dancing de la Potinière tire son nom de la villa qui s'élevait à sa place. Le club a connu son heure de gloire du temps où les élèves officiers de Lanvéoc venaient s'y amuser et que les jeunes femmes de la région tentaient d'attirer les bonnes grâces de ceux-ci. Pour éviter que des officiers ne se retrouvent pères avec un mariage contraint à la clé, le commandant de l'école navale du Poulmic avait interdit la fréquentation de l'établissement et reconduit ses élèves à Brest où les petites vertus suffisaient à ravir sans conséquences pour les lendemains. Néanmoins les virées brestoises n'avaient pas les mêmes langueurs.

Club de jazz reconnu et des soirées irlandaises inoubliables à partir de 1982, des artistes de différents horizons venaient enrichir la programmation. Bill Coleman y avait ses habitudes et avait le privilège d'être très apprécié par Gérard le Bourdiec, propriétaire de la Pot de 1962 à 1982. Un proprio qui savait ce que musique voulait dire, l'argent passait après. Le Golden Gate Quartet au fait de leur gloire y ont passé une soirée légendaire. Stéphane Grapelli adorait Morgat. Bernard Lavilliers y serait venu en vélo solex de bien loin...

Un jumelage avec la ville irlandaise de Sligo permit des échanges festifs dans une ambiance étourdissante à tous les points de vue.

"Que la bête meurt !", un film de Claude Chabrol y eut des scènes tournées avec Jean Yanne...

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Grande marée du siècle

Vague submersion

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens




Une information, une demande :

© 2019