Magasins d'avitaillement des quais de Morgat

La rue de la montagne tracée en 1890 à gauche, la maison Caradec toute de bleu peinte, sur les quais, deux magasins d'avitaillement dont celui de gauche peu modifié depuis sa construction du 18ème siècle.

Aujourd'hui des cafés restaurants mais avant, au 18ème siècle, des magasins pour l'avitaillement des bateaux de pêche, avec voilerie, cordage... Tout ce dont avait besoin le patron pêcheur pour sa barque sardinière s'achetait dans ces magasins qui ont eu la très grande chance d'échapper aux bombardements de Morgat et des quais. Bien des bâtis furent détruits à proximité par des bombes américaines en septembre 1944.

Pendant une période, il y eut aussi une salle réservée aux pêcheurs du port pour y consommer de l'alcool et calculer les salaires des partages. Les sardines et autres poissons venaient d'être vendus aux mareyeurs, aux presseurs* ou aux conserveries, c'était la fin de la journée, de 4000 à 8000 sardines avaient été négociées par barque à 7 frs le mille fin 19ème siècle. Les 8 marins et le mousse recevaient leurs dûs financiers des mains du patron pêcheur propriétaire de la barque, quelques piécettes avec un panier de sardines fraîches avant de rentrer chez eux dans leurs petites maisons au cœur de Morgat. Demain, si le temps le permettait, on recommencerait tôt le matin, car la sardine n'attend pas en saison...

Ces magasins n'ont pas toujours connu les quais, la mer venait aux portes par grande marée. Des magasins isolés du centre de Morgat situé de l'autre côté du Loc'h (estuaire) aujourd'hui parking. Le réapprovisionnement des stocks se faisait par la mer parce que le sillon (pierres affleurantes à marée basse) du Loc'h ne laissait pas passer les charrettes.

* Des magasins familiaux de pressage achetaient des mille de sardines fraîches pour les mettre en piles avec du sel, puis en barils pour être pressées et donc conservées avant la revente et l'exportation.

48° 13" 28.38' N
4° 30" 11.46' O

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée



A la une :

Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.





°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021