Le môle des thoniers

Le môle des thoniers disparaît sous une marée d'un coefficient de 117. Seuls les lampadaires restent visibles. Les pontons flottants du port de Morgat sont au plus haut.

Temps calme, donc pas de vagues-submersion qui auraient déferlé sur les quais de Morgat.

Après les pénuries de sardines et les famines (1902-1903) qu'elles occasionnèrent, quelques années avant la première guerre mondiale, les pêcheurs de Morgat ont conscience que leur activité va en décroissance et que rien ne les sauvera s'ils ne trouvent pas une alternative déjà pratiquée dans d'autres ports de pêche bretons. La solution de reconversion est la pêche au thon au large avec des campagnes d'un mois environ au lieu des sorties de pêche du jour et ceci des côtes africaines (les Açores en juin), jusqu'aux côtes irlandaises en septembre. Problème majeur à ce recentrage d'activité, les barques sardinières ne sont pas adaptées à la haute-mer ni à la pêche de ce poisson migrateur. L'investissement dans l'achat d'un thonier alors à voile n'est pas à la portée de toutes les bourses d'autant plus que les chantiers navals de la presqu'île n'en ont, pour l'heure, pas l'expérience.

Les thoniers proviennent des chantiers de construction du Sud de la Bretagne jusqu'à la construction du premier thonier morgatois de 1924 le «Yves et Jean» aux chantiers Sévellec. Ensuite, progressivement, les thoniers se multiplient. Le môle du 19ème siècle remanié suffit encore au débarquement des pêches. Les thoniers à moteurs (mixtes dans un premier temps soit à voiles et à moteur) après la seconde guerre mondiale, nécessitent un môle spécifique plus large sur lequel des véhicules motorisés peuvent emporter la pêche dans les plus brefs délais.

Une vendéenne, mareyeur-e, attendait les pêcheurs à la balance de pesée en "bout de môle" pour un achat au poids immédiat. Les pêcheurs vendaient vite au cours du jour. L'opération rapide évitait la contrainte de la conservation.

Pour soutenir la pêche au thon la CCI de Brest – Chambre de commerce et d'industrie de Brest – finance le môle/quai des thoniers en 1951.

Fréquentation maximale du port de pêche de Morgat par 22 thoniers en 1965. Ensuite la pêche au thon décline et l'absence de moyens financiers pour acquérir des bateaux usines en acier font que la pêche aux thons s'éteint dans les années 1980 et pour quelques ultimes unités, l'activité de pêche va se poursuivre jusqu'en 2000 après avoir modifié l'équipement de pêche pour transformer le thonier en chalutier caseyeur (pêche avec des casiers) par exemple. L'ultime chalutier/thonier de la flottille morgatoise est le «Beg ar Gador» du nom de la pointe éponyme située derrière le port qui de par une voie d'eau au large de l'Irlande se trouve inutilisable et détruit en 2004.

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée



A la une :

Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020