Le môle des thoniers

Le môle des thoniers disparaît sous une marée d'un coefficient de 117. Seuls les lampadaires restent visibles. Les pontons flottants du port de Morgat sont au plus haut.

Temps calme, donc pas de vagues-submersion qui auraient déferlé sur les quais de Morgat.

Après les pénuries de sardines et les famines (1902-1903) qu'elles occasionnèrent, quelques années avant la première guerre mondiale, les pêcheurs de Morgat ont conscience que leur activité va en décroissance et que rien ne les sauvera s'ils ne trouvent pas une alternative déjà pratiquée dans d'autres ports de pêche bretons. La solution de reconversion est la pêche au thon au large avec des campagnes d'un mois environ au lieu des sorties de pêche du jour et ceci des côtes africaines (les Açores en juin), jusqu'aux côtes irlandaises en septembre. Problème majeur à ce recentrage d'activité, les barques sardinières ne sont pas adaptées à la haute-mer ni à la pêche de ce poisson migrateur. L'investissement dans l'achat d'un thonier alors à voile n'est pas à la portée de toutes les bourses d'autant plus que les chantiers navals de la presqu'île n'en ont, pour l'heure, pas l'expérience.

Les thoniers proviennent des chantiers de construction du Sud de la Bretagne jusqu'à la construction du premier thonier morgatois de 1924 le «Yves et Jean» aux chantiers Sévellec. Ensuite, progressivement, les thoniers se multiplient. Le môle du 19ème siècle remanié suffit encore au débarquement des pêches. Les thoniers à moteurs (mixtes dans un premier temps soit à voiles et à moteur) après la seconde guerre mondiale, nécessitent un môle spécifique plus large sur lequel des véhicules motorisés peuvent emporter la pêche dans les plus brefs délais.

Une vendéenne, mareyeur-e, attendait les pêcheurs à la balance de pesée en "bout de môle" pour un achat au poids immédiat. Les pêcheurs vendaient vite au cours du jour. L'opération rapide évitait la contrainte de la conservation.

Fréquentation maximale du port de pêche de Morgat par 22 thoniers en 1965. Ensuite la pêche au thon décline et l'absence de moyens financiers pour acquérir des bateaux usines en acier font que la pêche aux thons s'éteint dans les années 1980 et pour quelques ultimes unités, l'activité de pêche va se poursuivre jusqu'en 2000 après avoir modifié l'équipement de pêche pour transformer le thonier en chalutier caseyeur (pêche avec des casiers) par exemple. L'ultime chalutier/thonier de la flottille morgatoise est le «Beg ar Gador» du nom de la pointe éponyme située derrière le port qui de par une voie d'eau au large de l'Irlande se trouve inutilisable et détruit en 2004.

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Grande marée du siècle

Vague submersion

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée



A la une :

Les pucerons verts une affaire de génération.
Captage de naissains sauvages d'huîtres.
Le four à pain traditionnel breton.
Alphonse et Gabriel Chanteau les peintres jumeaux oubliés.
Frère François le Bail la passion de la science et de Dieu.
Mme Taon vous découpe la viande !
Pompage électrique de l'eau de 1951.
Création de la commune de Lanvéoc et son premier maire déterminé.
Un insecte qui "stresse rouge" : le Crache-sang.
Danger pour le Cardinal rouge !
Poste de projecteur en rase campagne !
Stations de radio guidage allemandes.
Petit crabe vert - Etrille - Necora puber.
Terriers fossiles de vers marins de 400 millions d'années.
Aérodrome leurre de Tréyout.
Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?
Beurk ! Une ponte de calmars sur la plage.
L'avion fusée Messerschmitt 163 Komet à Lanvéoc-Poulmic.
La mission top secret du Spitfire de l'aspirant Christie.
Fixation d'une grosse chenille verte du Machaon.
Suivez en direct la "plongée" d'une Telline.
La dernière comtesse de Crozon riche et malheureuse.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
La cale brisée de Morgat.
La petite histoire du Ménez Luz.
La conserverie "La Telgrucienne".
Batterie du Menez Caon.
Détails sur les caponnières.
Des canons de place à Crozon.
Les tranchées de la presqu'île de Crozon.
La Cétoine dorée l'insecte vert sympathique.
Le fort de Crozon qui ne résiste pas aux explosions.
Une guêpe presque fréquentable, la guêpe Poliste.
La galle de l'érable une affaire d'acarien.
Le 19e RI et le 118e RI au fort de Crozon. Le 3e RAP et le 2e RAC sur la côte. Le 87e RIT en soutien.
La ligne de défense intérieure des forts de la presqu'île de Crozon.
L'escargot de Quimper un specimen mystérieux !
La Pertuisane sur le Song Day.
Les ancres chassent.
L'étang de Prat ar Pont de Camaret.
Inscriptions latines sur la tombe du recteur.
Les obstacles en bois - hemmbalken et pieux.
Plaque émaillée de la licence IV.
La mode défensive : le mur avec des tessons de bouteille.
La dune blanche, grise, noire...
La fin de la flûte Rhône.
L'escadrille E6 de Lanvéoc Poulmic d'hydravions Latécoère 521 522 523
Les Vorpostenboote et la Vedette fluviale - Flugbebriebsboot - souvenirs de guerre.
Les épaves proche des côtes de la presqu'île de Crozon.
Une vedette des douanes devenue bateau de sauvetage.
Un Kriegsfischkutter à Camaret.
Le Cap de la Chèvre.
La Pointe de Pen-Hir en photos.
La batterie de la pointe de Pen-Hir.
L'érosion sableuse.
La borne des 1000 km du Gr34 à Pen-Hir.
Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020