La Place d'Ys

La place d'Ys fut d'abord une plage de sable au bord de l'estuaire du Loc'h (étang littoral). Les Romains y échouaient leurs barques pour transporter leurs pêches jusqu'aux cuves de salaison et bien plus tardivement, les marins pêcheurs Morgatois y séchaient leurs filets de pêche étendus sur le sable de la plage haute qui "entrait en profondeur" dans le village. Le premier bâti significatif fut la chapelle St Marie abandonnée à la révolution française (1789). Elle fut remplacée par l'hôtel de tourisme St Marine. Cette construction du 19ème siècle en bord de mer était accompagnée d'un quai mais pas encore en continu, ceci afin de laisser un accès aisé à la mer aux pêcheurs. L'industrie des conserveries s'était aussi développée à cette époque de sorte que la zone était occupée par des tréteaux sur lesquels les ouvrières des conserveries étendaient des sardines pour les faire sécher. Puis cette activité périclitant et le tourisme étant en forte croissance, il fut décidé d'achever les quais et d'y adjoindre une cale de desserte pour les pêcheurs de moins en moins nombreux. 1932, délimitation de la place d'Ys par M. Labasque fils, géomètre de Telgruc.

Ensuite progressivement et suite à plusieurs aménagements, la place d'Ys parfaitement délimitée désormais devint un carrefour de circulation routière et un grand parking automobile ainsi que de cars. Ce qui fut un estuaire est entièrement urbanisé désormais et les modifications projetées à partir de 2008 à hauteur de 33 millions d'euros (budget prévisionnel de l'époque), ont permis de supprimer les parkings pour plus d'espace piétonnier, en contrepartie les aires de stationnement furent installées en retrait (2011). En 2013, la place est alors bordée non plus d'un parapet de quai mais d'un gradin en bois pour accéder à la plage de Morgat.

Ys : ville légendaire submergée par les flots. Le roi d'Armorique Gradlon (330-405 ap JC) la fit construire pour sa fille Dahut aux mœurs légères. Pour certains, cette cité se situe au fond de la baie de Douarnenez, pour d'autres dans la baie des Trépassés. Dieu n'appréciant guère ce qui s'y passait, enfonça la ville sous les eaux alors que celle-ci était ceinte de digues.

• Pour une raison indéterminée un avion de tourisme s'est posé sur la future place d'Ys en août 1929. L'attraction fut grande au pied de l'hôtel St Marine. Selon certaines sources (à confirmer), l'immatriculation F-AIVF de l'avion correspondait administrativement à  :
Morane-Saulnier 147 5 F-AIVF M Bailly /Nancy _Soc.Aeroplanes Morane-Saulnier /Puteaux _L'Aile de France /Paris _Mme Marie Coltel /Paris _Louis de Bermond de Vaulx /Paris _ Federation Jean Mermoz_Paris 10.11.28.
Si l'immatriculation était confirmée, cet avion fut la propriété d'André Bailly, jeune pilote de raid chevronné, fils d'un industriel Nancéen, qui collectionna les périples audacieux.
Le 18 novembre 1928, l'avion assure par étape une liaison Paris Casablanca Marseille (arrivée le 11 janvier 1929) à titre expérimental et avec quelques frayeurs. André Bailly revend l'avion ensuite à Marie Cotel et Louis de Bermond de Vaulx de Paris.

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Bois du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Rampe de la Montagne

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Portzmoguer : un pirate honoré

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée

Excursion vers les grottes marines

Nettoyage - criblage plage de Morgat



A la une :

Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021