La Place d'Ys et le Loch en Morgat

La place d'Ys de Morgat correspond à l'ancien estuaire de la zone humide du Loc'h qui asséchée par l'intervention de l'homme a permis d'étendre l'urbanisation de Morgat. Au 18ème siècle on passait à marée basse sur des cailloux élevés approximativement disposés pour se déplacer sur le littoral sans avoir à contourner la zone humide par l'intérieur des terres. La plage remontait haut et les pêcheurs depuis l'antiquité y échouaient leurs barques. Au 19ème siècle, les besoins d'espaces nouveaux contraignirent à l'asséchement car l'estuaire est la seule zone plane de Morgat. Hôtel, conserverie puis plus tard nouvelle chapelle, enfin parking et carrefour plusieurs fois remodelés retracent l'évolution constante. Une zone submersible que les marées déchaînées visitent régulièrement. Terrain instable qui imposa que l'on déconstruisit la chapelle moderne.

Les inondations et les dégâts occasionnés par les vagues-submersion furent depuis longtemps relayées par la presse locale. La tempête du 4 au 6 décembre 1896 avec des coefficients de marée de 88 à 95 et des vents de force 8, avait criblé les magasins maritimes, les débits de boisson de Morgat de galets projetés. La mer avait envahi les maisons en une heure. Portes et fenêtres fracassées des maisons des pêcheurs. La tempête concerna les côtes françaises et fit 33 victimes. Le creux de la dépression se trouva à Brest à 14h30, le 4 décembre, avec 953 hpa.

2014 - Morgat sous les eaux jusqu'à un mètre selon la presse - « Vu la topographie du site, qui se trouve en dessous du niveau de la mer, il ne sera jamais possible de régler le problème des inondations à 100 % », parole d'un maire Morgatois trempé par les reproches de l'opposition qui regrette que l'inévitable ne fut pas évité.

Morgat noyée en son plus bas quand la pluie, le Loch, le vent, la grande marée conjuguent leurs effets. La place d'Ys, ville légendaire, submergée par les eaux sous la colère de Dieu, la rue de l'Atlantique, la rue de la fontaine et les alentours semblent avoir des noms prédestinés à l'humidité !

La zone humide du Loch est alimentée par le ruisseau de Penfrat. La pêche aux anguilles y était captivante dans les siècles passés. Avec le temps, on se servit de l'étang comme d'une aire de loisir pour canots pneumatiques publicitaires que les compagnies pétrolières offraient en remerciement des marchés obtenus. Des citernes étaient installées sur les quais pour alimenter les chalutiers en carburant.

Désormais, le ruisseau est limité à sa plus simple expression, hautement canalisé par des murs surélevés, il déverse 6 à 8 m3 seconde sous de fortes précipitations et se sature en 71 minutes paraît-il. Un volume d'eau qui doit trouver son évacuation au plus vite y compris à marée haute.

Rails d'étanchéité de batardeau.

Le ruisseau passe dans son canal urbain.

Clapets anti-retours pour que la mer ne remonte pas dans les canalisations - bâtardeaux, des barrières anti-inondations pour avoir les pieds au sec au rez de chaussée, tels sont les feintes humaines employées.


Le temps de la grève naturelle sur laquelle les filets de pêche séchaient, ou des milliers de sardines en faisaient autant sur les tréteaux des conserveries est achevé. Fini le temps de l’atterrissage d'un avion venu de la capitale par enchantement. En août 1929, l'avion identifié comme suit « Morane-Saulnier 147 5 F-AIVF M Bailly / Nancy - Soc.Aeroplanes Morane-Saulnier / Puteaux - L'Aile de France / Paris - Mme Marie Coltel / Paris - Louis de Bermond de Vaulx / Paris - Fédération Jean Mermoz / Paris 10.11.28. » se retrouva sur la place, le nez « collé » à l'hôtel Sainte Marine de l'époque. Cet avion de tourisme fut la propriété d'André Bailly, jeune pilote de raid chevronné, fils d'un industriel Nancéen, qui collectionna les périples audacieux, revendu il distrayait une élite en mal de sensation.

48° 13" 31.75' N
4° 30" 16.18' O

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Corps de garde de Rulianec

Hôtels d'antan

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Grande marée du siècle

Vague submersion

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Corps de garde du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Menhirs dolmens

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Château d'eau Peugeot



A la une :

Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019