Calvaires bretons de la presqu'île de Crozon

Les calvaires sont des éléments de propagation de la foi chrétienne érigés en des lieux de passage de la population qui se voit ainsi dans « l'obligation » de se signer devant le Christ en souffrance sur la croix. Outre ce rappel à la foi, certains calvaires servaient de borne de paroisse et délimitait les terres d'influence du clergé.

Des calvaires de mission furent aussi élevés. Un membre du clergé constate qu'une paroisse est moins fervente avec toujours moins de monde à l'église... Une mission est décidée. Des hommes d'église organisent des confessions générales, d'abord les enfants du village, puis les adultes tout ceci entrecoupé de messes répétées durant quelques semaines. Pour célébrer et se souvenir de cette mission, un calvaire est élevé durant les cérémonies. Le président des missions sans doute le plus reconnu localement est le chanoine honoraire Jean-François Grall (1874 - 1961) qui administre 237 missions pour le diocèse de Quimper et Léon, ce qui équivaut au département du Finistère. Une rue de Crozon porte son nom.

Des calvaires dont l'architecture évolue au fil des siècles et des techniques de taille de la pierre. Le patrimoine religieux de la presqu'île de Crozon bien que très amoindri restitue cette évolution des croix des prières. Quelques exemples de croix monolithes basses du 15 ou 16ème siècle, jusqu'aux élévations hautes à plusieurs degrés quasiment usinées du début du 20ème siècle. A noter que cet emballement architectural à vouloir toujours plus haut fut préjudiciable à la tenue des édifices dans le temps. Les intempéries et sans doute les tempêtes avant tout, ont décapité ces structures morcelées (degrés). Le manque de dons n'a pas permis de relevé tous les monuments abîmés. D'autres sont des calvaires composites de pièces rapportées ou plus contemporaines.

Les matériaux engagés furent le grès, le kersanton et le bois. Il ne subsiste que de rares indices à propos des calvaires portant une croix en bois.

Nomenclature des calvaires et pierres religieuses de la presqu'île de Crozon par commune.

Calvaires d'ARGOL en photos

A l'église
1593 ? - 4,50 m - 3 degrés. Table d’offrande encastrée. Socle à pans : « L’AN 1909 MISSION. L’AN 1891 MISSION. L’AN 1593 POSEE. L’AN 1891 RESTAUREE  ». Fût octogonal, statue de Saint Pierre. Croisillon, armes de Jean VIII Brient, abbé de Landévennec (1608-1630) : « IAN GVEN-QUALEC, Y. GAL 1617  ». Statues géminées Vierge/apôtre, Jean/sainte femme. Croix fleuronnée, dais, crucifix, au revers Christ ressuscité de l’Apocalypse, banderole : « GARDE QU’IL FERA LE ROY ESTANT JUGERA ».

Croas-ar-Jubile
15ème siècle - 4 m - 3 degrés. Socle octogonal. Fût à cavets. Croix tréflée, crucifix en relief. Boule à godrons au sommet. Restaurée vers 1920.

Coat-Garec - Croaz-an-Dreinded
16ème siècle - 3,60 m - 2 degrés. Fût à 8 pans, orné de ciseaux à tondre. Crucifix. Pietà. Restaurée en 1921. Inscription M.D.

Croas-ar-Mao
19 et 20ème siècle - 4 m - 2 degrés. Socle cubique. Fût à pans équerre et marteau gravés. Crucifix de 1922.

Kélérec
1945 - 3 m - 3 degrés. Socle, plaque de marbre : « EN RECONNAISSANCE DE LA LIBERATION 27 Août 1944. VEUVE MIGNON, NEE LEZENVET ». Fût à pans. Branches épointées, crucifix en kersanton. Sur le ciment : « PREMIERE GAGNY » et une croix de Jérusalem. Restauration par des scoutes.

Kerivin
1945 - 2,35 m - 3 degrés. Socle, plaque de marbre : « EN RECONNAISSANCE DE NOTRE LIBERATION 1939-1945 ». Croix à longue hampe, pans coupés crucifix fonte.

Lanvily
1716 - 4,10 m - 1 degré. Soubassement. Le socle porte : « M. LATREILLE. 1891 » date de restauration. Fût à pans, masque, bague. Croisillon mouluré à culots, sans personnages : « M. LATREIL 1716 ». Croix à branches rondes, fleurons-boules, crucifix. Restauration par anneaux de fer.

Merdy
Datation inconnue. Croix monolithe avec un crucifix usé dans la masse, section carrée, installée sur un socle carré.

Vestiges de prélèvement :
Kernéron - détail
16ème - 0 60 m. Vestige d’un groupe Notre-Dame de Pitié provenant d’un calvaire non identifié, inséré dans un mur dans une propriété privée.

Roscoat
16ème siècle - 0,80 m. Vestige de crucifix inséré dans le mur d’une grange.

Calvaires de CAMARET en photos

Eglise
1538 - 4,50 m. 1 degré. Base élevée. Socle cubique. Fût à pans : « LE GOARANT PRIEUR DE PLOEDYRI L M V CTS XXXVIII G PALUT ». Croisillon à culots feuillagés, armoiries des Rohan, et armoiries indéterminées « d’or à la fasce de sable accompagnée de trois trèfles de même ». Croix à branches rondes, boules godronnées, crucifix.

Presbytère
20ème 1,60 m. Base maçonnée, statues Vierge et saint Jean,croix moderne à branches rondes. Transfert du calvaire de l'église.

Cimetière
1912 - 6 m - 3 degrés. Entreprise Donnart de Landerneau. Socle cubique : « 0 CRUX AVE 300 JOURS D’INDULGENCE MISSION JANVIER 1912 ». Fût rond à écots. Chapiteau gothique. Croix à branches rondes avec écots, fleurons et crucifix.

Kerhos Nord, les Quatre-Vents, Croaz-Very, Croix-du-Loup
Moyen-âge - 1,50m. Croix fruste monolithe érigée sur l’ancienne limite du prieuré de Camaret, dépendant de l’abbaye de Daoulas.

Lannilien - Chapelle Saint-Julien
Moyen-âge - 1,60m. Croix fruste monolithe. Large loupe d’usure témoignant d’une utilisation comme ponteau sur le ru voisin.

Vestige de prélèvement

Rue de Dixmude
16ème siècle. Une croix en relief sur une maison de la famille des Torrec de Bassemaison datant de 1730 en méplat : « IN HOC SIGNO VINCES ».

Calvaires de CROZON en photos

Beg-ar-Gador - Croix-de-Margerie
Vers 1920 - 7 m. Petit enclos carré. Massif maçonné. Croix de section rectangulaire avec nimbe. Crucifix de fonte. Inscription peinte au pied de la croix : PATER AVE 50 JOURS D’INDULGENCE. Erigée en vœu après la guerre, par M. de Margerie, ambassadeur de France.

Cimetière
1858 - 7 m - 3 degrés de plan octogonal. Taillé par Poilleu aîné de Brest. Socle élevé à pans. Fût à écots. Croix de section ronde à écots avec un crucifix affiné érigée à la demande de P. Grall, curé (1838-1864). Le calvaire est déplacé en 1979.

Ecole Sainte - Jeanne d’Arc
16ème siècle - 0,30m. Vestige de croix avec crucifix mutilé, Vierge au revers.

Ecole Sainte - Jeanne d’Arc
16ème siècle - 0,30m. Vestige mutilé. Crucifix, au revers Vierge de Pitié.

Croix-de-Penandreff
Moyen-âge - 0,40 m. Sise au manoir. Vestige de crucifix, dais, au revers Vierge.

Le Fret - Croix-de-Saint-Gildas
17ème siècle - 2m. Marque l’emplacement d’une chapelle détruite. Socle simple. Croix monolithe de section octogonale.

Kervézénec - Croas-ar-Groac’h (Croix de la sorcière)
16ème siècle - 4,50 m. Restauration 1976. 2 degrés. Socle avec cuvette pour placer une plaque. Fût à pans. Croix moderne fleuronnée.

Landromiou - Croaz-ar-Zant
1,60m - 3 degrés. Erigée sur le chemin de Lan Tnou Miou ancien nom oublié aujourd'hui.

Lanvagen
20ème siècle - 3 degrés. Calvaire du manoir de Lanvagen refait en 1999. Doubles statues géminées modernes. Croix et crucifix.

Larrial
17ème siècle - 2m. Fût à pans. Vestige de croix et d’un crucifix.

Ranvédan
17ème siècle - 4,50 m - 3 degrés. Restauration en 1936 par l'entreprise Beggi de Quimper. Fût à pans interrompus à mi-hauteur. Nœud rond : « NOVEL: MITERN ». Croix à fleurons et branches gravées en écorce avec un crucifix.

Saint-Drigent
16ème siècle - 3 degrés. Restauration en 1976. Sur socle avec fût à pans et chapiteau. Croix fleuronnée avec crucifix.

Saint-Jean - placître de la chapelle Saint-Jean
16ème siècle - 3 m - 3 degrés. Restauration en 1852 par la famille Le Bastard de Mesmeur. Socle cubique. Fût à pans coiffé d’une croix d’amortissement de pignon.

Tal-ar-Groas (à léglise)
16ème siècle - 4,5 m - 3 degrés. Socle orné d’armatures trilobées. Fût rond. Nœud gravé, sainte Face, anges avec instruments de la Passion. Croix à branches rondes, crucifix, Vierge de Pitié.

Tal-ar-Groas (à l'écart de l'église)
15ème siècle - 2,30 m. Stèle fruste. Croix à personnages mutilés. Face crucifix. Revers Vierge à l’Enfant. Récupération de la fontaine Saint-Jean-de-la-Palue.

Vestige de prélèvement

Bouis
Croix du 19ème siècle importée sur le puits du Bouis en Morgat. La croix est supprimée, subsiste le puits.

Run Leidez
15ème siècle - 2 degrés. Croix et crucifix en une seule pièce. Socle circulaire. Sur puits couvert refait.

Calvaires de LANDEVENNEC en photos

Abbaye
Moyen-âge - 1,60 m. Provient de la commune de Plomeur. Socle circulaire. Croix monolithe, section carrée.

Abbaye - cimetière
11ème siècle - 2,80 m. Transféré du Léon. Base en rocaille. Socle circulaire. Croix monolithe à pans.

Abbaye - Pénity
Moyen-âge - 1,40 m. Base rocaille, croix monolithe pattée sur chanfrein.

Bellevue - Croix-de-Tal-ar-Groas
16ème siècle - 3 m. 1 degré. Socle irrégulier. Fût à pans. Croix branches rondes, anges recueillant le Sang, crucifix, Vierge à l’Enfant.

Eglise
16ème siècle - 4,50 m. 3 degrés de plan circulaire. Socle cubique. Fût à pans. Croix de section carrée. Transférée de l’ancien cimetière et bénite le 3 octobre 1728.

Eglise
15ème siècle - 0,50 m. Porche de l'église, une croix, branches rondes, crucifix en relief, écu au sommet.

Place Yan Landévennec
16ème et 19ème siècle - 5 m. 3 degrés de plan semi-circulaire. Socle cubique. Fût rond, petites griffes, console moulurée. Croix, branches rondes, crucifix.

Calvaires de LANVEOC en photos

Kersimon
16ème siècle - 0,70m. Vestige de crucifix sur une fontaine.

Cimetière
1895 - 5 m - 2 degrés. Calvaire de Larhantec. Socle cubique : « MISSION DE 1895 INDULGENCE DE 40 JOURS 5 PATER ET 5 AVE ». Plaque de marbre blanc : « A LA MEMOIRE DES ECOLIERS DE LANVEOC TUES PENDANT LA LIBERATION DE LA PRESQU’ILE ». Fût à pans, chapiteau à crochets. Croix, fleurons, écots, crucifix.

Messibioc O, rue des Primevères
1962 - 4 m. Réalisation Jean Mingam. Grande croix, section carrée, bras levés, grand crucifix traité en méplat sur toute la hauteur. Le calvaire remplace une croix de bois qui provenait du placître de la chapelle Sainte-Anne, désormais disparue au cimetière actuel.

Un calvaire disparu : la croix de Kerhouantenan.

Calvaires de ROSCANVEL en photos

Fontaine au sud de l’église
16ème siècle - 1,80 m. Fût fuselé, statue de saint Yves, motif en forme de harpon sous le culot. La date gravée sur le socle (1692) n’est pas à attribuer au fût. Un second socle de croix est présent.

Lanvernazal
20ème siècle - 5 m - 3 degrés. Socle. Grande croix, section carrée.

Cimetière
1896 - 6 m - 3 degrés. Entreprise de taille possiblement, Larhantec. Socle composite : « 1896 E. LE MOAN RECTEUR. HTE MADEC MAIRE ». Fût rond, écots, chapiteau. Croix fleuronnée, crucifix.

Gouerest
Socle de croix : « GUEGUENIAT PR LAN MIL VCC LI ».

Calvaires de TELGRUC-SUR-MER en photos

Kerbriand - Douar-an-Abbat
16ème siècle - 0,80 m. Socle tronc pyramidal.

Launay
2,50 m. Vestige de croix: socle avec fût.

Eglise
15ème siècle - 3,50 m. 1 degré et socle circulaires. Croix, hampe à pans, ornée d’un marteau et d’une paire de tenailles, marques d’artisan, instruments de la Passion, branches rondes, crucifix, dais. Sur le devant du socle, Vierge de Pitié (16ème siècle). Vient de Tal-ar-Groas-Vihan.

Eglise
1586 - 0,60 m. Socle cubique, cavets: Y SQVIVIDAN 1586, un calice, inscription plus tardive: H DROFF (prêtre de Lezhergon en Argol, 1677). Ce vestige provient de Croas-Séméno.

Des calvaires d'antan en Crozon ont disparu : Quézédé, Croas-ar-Bleon, Croaz-an-Doffin, Croas-ar-Moal, Croix-du-Pinson, Croix de la place, Croix de l'Ile-Longue, Kerioul, Landaoudec, Run-Leidez...



A la une :

La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019