Voie ferrée écartement 60 cm Decauville en Crozon

L'île des Morts et sa poudrière à gauche. L'île de Trébéron et son hôpital de quarantaine au centre.

Une idée novatrice pour un XIXème siècle en pleine industrialisation, des voies ferrées transportables, modifiables à volonté. Les voies ferrées de l'industriel français Paul Decauville (1846 - 1922) ont un usage éventuellement éphémère pour le transport de matériaux et des personnes par des trains de petites tailles sur des voies de 60 cm d'écartement.

Ces voies sont présentes sur l'île des Morts et l'île du Renard. L'île des Morts a longtemps été une poudrière ce qui sous entend que le transport des poudres et des munitions entre les bâtiments de stockage et le quai d'approvisionnement devaient se faire par wagonnets.

De conception entièrement métallique, les tronçons de voies se posent sur un sol aplani. Le ballast est inutile. La formule modulable est parfois réduite à la traction de wagonnets par des hommes... La formule la plus aboutie fera appel à de petites locomotives à vapeur.

Sous l'influence du Capitaine Prosper Péchot, le développement du procédé aura des aboutissants militaires à l'approche de la première guerre mondiale.

L'idée d'un moyen de ramassage efficace des betteraves des champs trop boueux de la Beauce est à l'origine de cette invention qui fut un moyen de transport économique durant quelques décennies.

Les voies de l'île du Renard plongent dans la mer. Ces voies sont plutôt bien conservées quand elles sont immergées tandis que les voies toujours découvertes de l'estran ont été disloquées par la rouille. Des huîtres sauvages semblent servir de rivets de fixation !

Les voies Decauville étaient livrées montées sur leurs traverses de fer sous la forme que les passionnés de train électrique connaissent. Il s'agissait donc d'un "mécano" que l'on adaptait à la topographie du terrain. Une clé de mécanicien suffisait au montage.

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Charrue de fonderie

Bois de chauffage d'antan

Chemins des goémoniers

Maison bateau de Crozon : une caloge

Publicités murales

Street-art

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Ecume de mer

Ruisseau du Kerloc'h

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Eglises et chapelles

Calvaires

Niche votive

Aubette

Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930

Garde-corps de fenêtre en ferronnerie

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Canon bollard

Mouillage forain

Balise de Basse Vieille

Arrondir les angles

Patrouilleur Kermorvan



A la une :

L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019