Fauchage des pruneliers plantes invasives du littoral et de la lande bretonne

Les pruneliers en fleur à Dinan.

Après le fauchage, les déchets plastiques volants apparaissent.

Quand les pruneliers seront adultes, ils nuiront à l'oyat qui est dans son biotope, ce qui n'est pas le cas de l'épine noire.

Pruneliers adultes.

L'oyat du premier plan est sauf !

Broyat de prunellier.

Fauchage ciblé à Porzh Koubou, la plage de fer.

2 embases de pylones au Toulinguet.

Alimentation électrique souterraine de la Pointe du Toulinguet.

Peut-être un ancien poste de douane contrôlant la circulation des marchandises dans l'anse de Pen Hat – Pen had.

Le prime usage des prunelliers, des haies pour garder le bétail avant le temps des clôtures électriques.

Le Prunelier ou Prunellier – Epine noire – Prunus spinosa – est une plante de haie indigène qui fut largement employée comme haie sur les parcelles agricoles dédiées à l'élevage, tout particulièrement celui des ovins. La laine des moutons se prenant dans les épines, les animaux ainsi "accrochés" n'avaient guère envie de s'en approcher. Après l'abandon des terres agricoles, le prunelier s'est multiplié par semis naturels grâce aux vents et aux oiseaux, ainsi que par ses rejets racinaires traçants. Les prunelliers constituent des taillis de plus en plus invasifs jusqu'à empêcher le renouvellement de la lande sur le littoral. Une lande qui fait l'objet d'une protection au niveau européen. Des campagnes de fauchage sont donc nécessaires pour réduire la propagation de l'Epine noire afin qu'elle ne devienne pas majoritaire et ne diminue la biodiversité des lieux qu'elle envahit. Retour à l'état naturel donc avec un coût de 13 280€ HT pour le Toulinguet et 3 080€ HT en mars 2022. 20% à charge de la communauté de communes 80% de subventions de l'Etat et de l'Europe. Un contrat Natura 2000 avec les autorisations des communes, du Conservatoire du Littoral selon les directives de la Réserve naturelle et du Conservatoire national botanique.

Un retour à l'état naturel qui ne se fait pas sans un constat plus insidieux encore : et si l'homme était plus invasif qu'un prunelier ?

Sur le site du Toulinguet, le fauchage a redécouvert des plastiques sur le sol dégarni et des vestiges d'installations électriques du temps où les lignes électriques qui alimentaient le fort du Toulinguet, son phare, son sémaphore, étaient aériennes et certains éclairages aussi. On retrouve désormais une plaque EDF de mise en garde d'une ligne électrique enfouillie de 20 000volts qui remplace l'installation aérienne qui défigurait le site dans les années 1970 et qui était exposée aux tempêtes. Il en allait de même pour la Pointe de Pen-Hir lors de son électrification... On y revoit aussi ce qui semble être les vestiges d'un poste de douane du 19ème siècle (à confirmer).

Sur le site de la pointe de Dinan, la "résurrection" de bris de polystyrène et de plastiques légers que la mer a échoué et que le vent a projeté dans les taillis de pruneliers, ramène la démarche écologique de préservation de la biodiversité à bien davantage d'humilité. Les polystyrènes s'émiettent mais ne disparaissent pas...

Quelle pollution par déchets faut-il entrevoir dans les paysages du littoral... Les microplastiques des plages ne sont que la partie visible, la flore littorale des falaises est aussi affectée mais cela ne se voit pas sous la végétation couvre-sol.



L'environnement dans tous ses états

Les carrières de sable de Kersiguenou

Les gravelots et la Covid-19

La dégradation des plastiques

Les microplastiques

Fauchage des prunelliers et polystyrène

Cordages marins

Panneaux polluants pour défendre l'environnement

Les objets de consommation de la mer

Poêle à charbon 1930

Pour ou contre les poubelles de plage

Bac à marée

Eaux de ruissellement

Décharge de Kerlaër

Plomb dans la Rade

Qualité des eaux de la Rade de Brest

L'usine de Poraon - eau potable

Stockage des déchets inertes

Ferme solaire photovoltaïque

L'assainissement sous surveillance préfectorale

La surveillance des égouts

Antenne relais et environnement

Les terriers des dunes

Dunes domaniales de Dinan Lestneven

Zones basses littorales - submersions marines - inondations

Marées noires

La pollution du transport aérien

Risques technologiques

Surf propre ?



A la une :

Crabe araignée ou crabe mousse ?
Le BEM Monge.
La genèse et l'inauguration de l'abattoir de Camaret.
Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021