Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?


Comment se forme la ride sur le sable – ripple-mark ?



En fond, le haut de la plage lisse. En premier plan un banc de sable lisse élevé. Entre les deux, la plage ridée est incurvée.

Vous vous promenez sur le sable d'une plage, tantôt le sable semble parfaitement lisse, tantôt des rides lui sont venues.

Une mer d'huile descendante, une mer très calme laisse derrière elle des ripple-marks (rides) sur une plage presque "plane" ou légèrement incurvée. La force du courant aussi infime soit-il transporte chaque grain de sable de quelques centimètres en avant quand la vaguelette avance et quand celle-ci recule, quasi instantanément, le grain de sable recule sur une distance approximativement identique. Ce ballottement minimal crée des étendues de sable ridées que la prochaine marée montante va effacer.

Si la prochaine marée est aussi sereine, les rides sur le sable vont reparaître différentes dans leur dessin mais toutes aussi éphémères et perpendiculaires au courant dont elles-sont issues.

Les rides d'oscillation issues de la houle ont un profil symétrique. Les rides issues d'un courant « ordinaire » sont asymétriques, un versant est pentu, l'autre est plus doux – ce sont les rides de courant.

Dès que la mer redevient agitée, la quantité de sable déplacée se chiffre par mètre cube et les pentes de la plage deviennent plus fortes. La violence du déplacement du sable ne permet pas de laisser la moindre ride derrière elle.

Il peut arriver qu'une zone ridée de la plage ne soit plus jamais atteinte par la mer car un banc de sable élevé s'est intercalé entre cette zone ridée et la mer. Si les intempéries climatiques ne lessivent pas les ripple-marks, des milliers d'années vont favoriser une sédimentation progressive. Le résultat des millions d'années plus tard est un spectacle étonnant qui se voit parfois dans les falaises gréseuses de la presqu'île de Crozon, des rides fossiles devenues rocher.

< >



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Les 27 grands sites géologiques classés Espaces Remarquables de Bretagne (ERB)

Les petites curiosités géologiques à découvrir en randonnée pédestre




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Bateaux de pêche de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF lors de la WW2.
La Corvette Chevrette capturée par la Royal Navy au Grand Gouin.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.
Déblais buses îlots artificiels en Roscanvel.
Poudingue ou brèche
Suintement ou coulure de calcite
Le bombardement du 3 septembre 1944 en Telgruc-sur-Mer.
L'échouage du Duguesclin à l'Ile Longue.
L'historique de la réparation mécanique de bateaux sur le sillon de Camaret.
L'usine Béziers friterie de sardines à l'huile
La Linaire Elatine – Kickxia Elatine – petite plante rampante
L'arche de Camaret de Patrig ar Goarnig.
Fresque murale d'un plan de ville en carreaux de faïence de Jim Sévellec et Henriot de Quimper.
Le navire de ligne Breslaw participe à l'emprisonnement des communards en Rade de Brest.
Le môle des thoniers à Morgat.
Port de plaisance de Lanvéoc.
Un plongeur peut se retrouver nez à nez avec une mine Mark !






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite