Coupe géologique du Veryac'h en Crozon (Pen Hir)

Une photo ne restitue malheureusement toutes les nuances des couleurs des roches.

Le grès de Kermeur, essentiellement constitué de bancs de sables indurés, s’est déposé en milieu marin entre -453 et -448 millions d’années (Ordovicien Supérieur). Seule la partie moyenne de la formation est illustrée ici. Plus à l’Est, vers Lamm Saoz, un ensemble à dominante argileuse appelé Formation du Cosquer (-445 à -443 millions d’années; Ordovicien terminal), succède à ce grès. Kermeur et Cosquer sont des noms de hameaux situés au Sud de Camaret-sur-mer, localité où l’on retrouve le prolongement de ces strates. Dans cette partie de la presqu'île, les couches géologiques s’empilent comme les pages d’un livre.

Du schiste sombre "en feuillets" et du grès jaune "en cube", un des détails de la coupe.

Les passées gréseuses traduisent des baisses périodiques du niveau marin. A la surface des bancs, on distingue d’ailleurs de petites ondulations appelées «ripple-marks» évoquant les rides des plages actuelles.

Bancs de grès de Kermeur montrant un pli en «genou».

Ces bancs de grès sombre, bien lités, occupent la partie supérieure du Grès de Kermeur En général, le fond marin reste horizontal pendant le dépôt des sédiments. Il arrive toutefois que des glissements se déclenchent lorsque ce fond présente une légère pente et que le sédiment est encore gorgé d’eau. Il se produit alors des plis synsédimentaires (« slumps ») ou des structures très contournées en forme de boules et de coussins (« balls and pillows »), un peu à l’image de ce qui se produit lorsque l’on verse une crème au chocolat sur une pâte molle.

Adossée à la Pointe de Pen Hir, la coupe géologique de la plage de Veryac'h est une "bibliothèque" à ciel ouvert qui raconte une trentaine de millions d'années de l’histoire de la Terre. Dans une coupe géologique, chaque couche de sédiment est visible à l’œil nu. L'accès à la plage du Veryac'h s’ouvre sur des schistes de l'Ordovicien Moyen (-470 à -453 millions d'années). Cette partie de la coupe géologique est la moins explicite pour les profanes. Il s'agit d'une falaise basse constituée de schistes et de grès, deux roches très communes en presqu'île de Crozon. A marée basse, il faut aller vers l'Est en direction de la plage de Lamm Saoz pour « feuilleter le grand livre de la Terre », admirer le spectacle et s'émouvoir sans pour autant être géologue dans l'âme.

La haute falaise multicolore, avec ces milliers de strates redressées, appartient cette fois à l'Ordovicien Supérieur (-453 à -443 millions d'années). Elle est donc un peu plus "jeune" que les schistes noirs à l’entrée de la plage. Chaque "couche", plus ou moins redressée, a son histoire, un âge précis, une constitution spécifique. Toutes ces strates se sont toutefois déposées au fond de l'océan en préservant des indices de la flore et de la faune d'alors. Ces couches de sable ou de vase compactées par l’accumulation des sédiments étaient à l'origine disposées horizontalement. Elles ont par la suite été plissées, redressées et le plus souvent exondées. Ce bouleversement s’est déroulé, il y a quelques 320 millions d’années. A plusieurs reprises, la région a été affectée par des glaciations majeures. Ainsi, à l’Ordovicien terminal (-445 à -443 millions d’années), juste avant le dépôt des schistes du Cosquer, une gigantesque calotte glaciaire recouvrait la majeure partie de l’Afrique, entraînant une chute spectaculaire de plus de 150 m du niveau de l’océan. Dans la région de Camaret, ceci s’est traduit par l ‘émersion temporaire et l’érosion du fond marin. La fonte de cette calotte de glace il y a 444 millions d’années a permis le retour de la mer et le dépôt des schistes du Cosquer. Tout près de nous, durant les 2 derniers millions d’années s’est déroulée la glaciation du Quaternaire. Le niveau de la mer a baissé de plus de 120 mètres lors des périodes les plus froides. Une immense calotte de glace recouvrait alors tout le Nord de l’Europe et le Canada et le rivage s’est trouvé rejeté bien au-delà de Sein et de Ouessant. Lors des périodes de réchauffement (phases interglaciaires) l’océan est remonté à son niveau actuel et parfois même plus haut.

Malgré la profusion de renseignements qu'offre cette coupe, les géologues se "disputent" encore sur les détails de cette magnifique chronologie. Il y aurait des épisodes géologiques mystérieux, des événements incompréhensibles.

La meilleure façon de contempler la coupe est de faire un premier passage à marée basse, en prenant du recul loin de la falaise, puis de revenir sur ses pas pour apprécier les détails en longeant le pied de la falaise. Ces roches se déclinent sous toutes sortes de densités, de couleurs et de volumes. Un grès propre, dérivant d’un sable littoral longuement brassé par les vagues, n'a rien à voir avec un grès sale, agglomérant sable et argiles diverses. Scrutez les surfaces car certaines traces fossiles peuvent être minuscules.

La coupe de Veryac'h est un site classé "Espace remarquable de Bretagne" ERB.

Veryac'h = Very-ac'h (breton ancien) = Plage de maërl

48° 15' 37.64" N
4° 36' 28.44" O



La géologie de la Presqu'île de Crozon

Les sites classés ERB

1-Sillon du Pal - Landévennec  -  2-Sillon des Anglais - Landévennec  -  3-Le Loch - Landévennec/Argol  -  4-Quillien - Argol  -  5-Fort de Lanvéoc  -  6-Run ar C'hrank - Lanvéoc  -  7-Zorn - Crozon  - 8-Saint Fiacre - Crozon - 9-Enez Louarn/Ile du Renard - Crozon - 10-Pointe du Drézec - Roscanvel - 11-La Fraternité - Roscanvel  - 12-Trez Rouz - Crozon  - 13-Pointe Sainte Barbe - Camaret-sur-Mer  - 14-Pointe du Gouin Correjou - Camaret-sur-Mer  - 15-Porz Naye/Porz Korven - Camaret-sur-Mer  - 16-Pen Hat - Camaret-sur-Mer  - 17-Veryac'h - Camaret-sur-Mer  -  18-Porz Koubou - Crozon  - 19-Lostmarc'h - Crozon  - 20-Porz Kregwenn - Crozon  - 21-Postolonnec - Crozon  - 22-Rozan - Crozon  - 23-Pointe de Raguenez - Crozon  - 24-Plage de la Source - Crozon  - 25-Beg ar Gwinn - Telgruc-sur-Mer  - 26-Trez Bihan - Telgruc-sur-Mer  - 27-Keric Bihan - Argol

Les petites curiosités géologiques à découvrir en randonnée pédestre



A la une :

Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021