La cavalerie blindée du 709th Tank Battalion à Crozon

Extrait de rapport d'intervention du 709th.

Suivi d'opération du 709ème de cavalerie blindée passant à Crozon.

Le blason du 709th tank battalion représente les embattoirs héraldiques du siège de Brest et un sapin de la bataille de Hurtgen Forest (Ardennes). La lance est le symbole de la poussée suivie des tirs des chars de cavalerie - Thrust and fire.

Fort Benning, la chapelle en 1935. Le camp existe toujours ainsi que sa chapelle.

Organigramme type d'un régiment de cavalerie blindée

La cavalerie blindée, le 709th Tank Battalion, en tant qu'unité de renfort participe à l'effort de guerre en Presqu'île de Crozon lors de la libération. Le terme de cavalerie reprend l'histoire des assauts des militaires à cheval. La mention blindée correspond au type de matériel motorisé désormais employé, les tanks. Ce régiment a pour vocation d'accompagner l'infanterie américaine dans ses assauts en territoire ennemi. Les chars employés sont dits légers à moyens, ils ne résistent pas à l'artillerie lourde. Par contre, ils permettent de "nettoyer" des poches de résistance en détruisant le petit matériel et les troupes.  Le 709ème de cavalerie US est, en ce temps, équipé de 60 tanks M4 Sherman et de 18 tanks M5 Stuart.

Créé le 20 septembre 1943 à Fort Benning en Georgie, le régiment, durant la seconde guerre mondiale est attaché à 13 divisions, 5 armées, et 10 corps différents au fur et à mesure de la progression en Europe, partout où l'infanterie américaine se trouve en difficulté. Les deux hauts faits de guerre de ce régiment US de cavalerie sont la bataille de Brest et celle des Ardennes. Deux très rudes combats éprouvants. Les rapports circonstanciés des combats parlent d'attaques ennemies à la roquette, d'explosions de mines, etc... C'est à ce titre que le commandement américain préconise des avancées d'infanteries afin que les hommes protègent les machines et non l'inverse comme prévu. La destruction d'un char était plus problématique que les pertes humaines.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.
Un proriétaire immobilier particulier : le docteur Bavay.
Villa de la famille Crouan puis Farge en Landévennec.
L'intrusion du 709th tank battalion.
Des chars fabriqués à Détroit, affectés à Fort Lewis, participent à la libération de la Presqu'île de Crozon.
Photos souvenirs des vacances de femmes des années 30 lors d'une crise d'indépendance. Elles ont passé la nuit à l'hôtel sans époux, quel scandale ! Un tourisme de liberté.
Mathurin Méheut peintre créateur d'images remarquables.
Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



Au delà du bout du monde...

Compatibilité SMS Féminisme