Canon de 155 C modèle 1917 Schneider - 15.5cm s.F.H.414 (f)

Artilleurs Allemands et le canon court de 155mm C français.



Des obus d'un poids moyen de 40 kg.

Armée russe.









Le canon 155 C modèle 1917 Schneider à traction hippomobile est conçu pour le marché russe. L'armée française s'en saisit et en fait un canon à usage multiple lors de la première guerre mondiale. D'une portée de 11 km avec une cadence de tir de 3 coups par minute, il utilise tous les types d'obus existants : explosif, à mitraille, à balles, pour fumigène ou gaz de combat ainsi qu'éclairant.

Lors de la seconde guerre mondiale, l'armée allemande récupère sur le théâtre des opérations des centaines de canons français de la sorte nouvellement désignés canon-obusier 15.5cm s.F.H.414 (f) et s'en sert dans les batteries divisionnaires de l'armée de terre.

En Presqu'île de Crozon, le canon court Schneider 15.5cm s.F.H.414 (f) équipe les batteries divisionnaires sous bunkers 669 à Landaoudec, Trémaïdic, Pen ar Menez (soit 12 canons au total) à partir de décembre 1943 et participe aux ultimes actes de guerre lors de la venue de la troupe américaine à Tal ar Groas. Le déplacement du canon à cette période est soit par attelage à chevaux, soit par attelage pour camion selon la disponibilité des véhicules.

< >







Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite