Mortier allemand 5 cm granatwerfer GrW 36













Molettes de réglage du granatwerfer 36.

Le mortier de calibre de 5 cm dont la dénomination est granatwerfer (lance grenade) 36 est conçu en 1934 et réalisé en série de 1936 à 1941 par les usines Rheinmetall-Borsig AG. De conception simple, il a la faculté d'être porté à dos d'homme de façon repliée (14 kg) ou par une poignée à une seule main. Deux fantassins sont donc affectés à son fonctionnement en campagne. L'un porte le mortier, l'autre la mallette métallique des munitions. Utile en attaque, il permettait des tirs en cloche, soldats couchés.

Vite déployé, le granatwerfer a une faible puissance de feu et sert à stopper la troupe ennemie sans capacité de destruction du matériel blindé. L'obus pèse 0,9kg, la distance de tir est de 50 m à 510 m. Son point faible reste son système de visée qui fut considéré comme trop compliqué, la lenteur des réglages était contre productive. Les soldats allemands à chaque fois qu'ils en auront la possibilité utiliseront des mortiers français de récupération. Le GrW 36 va être remplacé par le GrW 34 de calibre de 8 cm.

Ce mortier allemand était utilisable dans un tobruk Vf 61a appelé aussi Bauform 206. Ce tobruk est présent en presqu'île de Crozon à la batterie de Kerbonn par exemple.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le four à chaux de la Fraternité.
L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite