Le pétrolier Dordogne une star de cinéma !



Le pétrolier Dordogne est un bateau d'origine brésilienne ayant porté les noms de San Isodoro, Silverlip avant de tomber dans le giron de la Marine Nationale qui a besoin de "citernes flottantes" pour ravitailler ses navires en mer.

Le Dordogne rentrera dans l'histoire de la marine pour les faits suivants  :

"7 mars 1928 : alors qu’il allait de Brest à Philadelphie (États-Unis) pour y prendre un chargement de mazout, désemparé dans l’Atlantique par suite du bris de son moyeu d’hélice à environ 250 milles au large du cap Finisterre (Espagne), par 44° 30’ N. et 15° 20’ W.
Après avoir dérivé de 200 milles vers le Sud, pris en remorque le 11 mars, à 200 milles du cap Villano (Portugal), par le remorqueur Mastodonte (Premier maître de manœuvre Jean LE MAOUT), venu à son secours avec le remorqueur Athlète (Maître principal timonier Jean Guillaume GUILLOU) sur l’ordre du préfet maritime de Brest – bâtiments suivis peu après sur les lieux par les torpilleurs Bambara (Capitaine de corvette Dominique CARLINI) et Kabyle (Capitaine de corvette Joseph Louis Henri Marie NOUVEL de LA FLÈCHE), détachés sur l’ordre du contre-amiral commandant la 2e Escadre à la demande du Ministre de la Marine.
Remorqué par très gros temps vers le port de Ferrol (Gallice, Espagne), où le convoi parvint le 13. Après avoir charbonné, tous les navires reprirent la mer le 15, accompagnés du remorqueur Hippopotame (Premier maître de manœuvre Victor SALAUN), envoyé en renfort de Brest, port où le convoi parvint le 16 au soir."
Ouest-Éclair

Les acteurs de ce remorquage seront distingués.

Depuis 1921, le Dordogne a son port d'attache à Brest.

En 1939, le Dordogne fait du cinéma dans le film "Remorques" de Jean Gremillon avec Michèle Morgan et Jean Gabin.

1940, c'est la débandade, l'amirauté décide de faire appareiller toute la flotte marine et sous-marine de Brest en catastrophe avant que l'armée allemande ne s'en empare. Les vieux rafiots sont sabordés, le Dordogne en fait partie et gît au fond de la rade durant toute la guerre. Des sous-marins et des navires sont coulés le 18 juin 1940. La coque du pétrolier est visible sous certaines marées, la population s'en émeut devant un tel spectacle.

Après guerre, le Dordogne sera découpé sous l'eau au chalumeau et renfloué morceau par morceau pour enfin être mis en pièce dans un chantier de Lanvéoc. Le pétrolier est un facteur polluant incontestable dans la rade de Brest. La pêche à la coquille Saint Jacques est interdite quelque temps.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen