Flak-Sw36 Projecteur 60 cm Flakscheinwerfer - DCA allemande au Gouin

Projecteur 60 cm Flakscheinwerfer (Flak-Sw36) en situation de transport.

Ce projecteur de petite taille était manipulé par un soldat assis sur un siège. La nuit, dès que l'aviation britannique survolant Brest avec l'intention de détruire le port militaire, le soldat allumait son projecteur pour éclairer le ciel. Une fois croisé par le faisceau lumineux, l'avion était suivi. Toutes les batteries antiaériennes de la Marine Flak en presqu'île (artillerie de marine de défense côtière) avaient ce projecteur de base ainsi que bien souvent un autre de 120 ou 150 cm. L'activité de bombardement étant généralement nocturne, un éclairage s'avérait nécéssaire afin que les télémètres puissent calculer les distances envers l'escadrille en vol afin de régler les canons.

Fonctionnement des projecteurs

Projecteur 60 cm Flakscheinwerfer version maquette. Partout dans le monde il y a des passionnés de l'équipement militaire de la Seconde Guerre Mondiale.

Sans doute le site le plus accessible qui montre au public la disposition d'un Flak-Sw36 se situe à Camaret-sur-Mer. Un projecteur de DCA de 60 cm était installé à la pointe du Gouin sur une plate-forme en béton dont il reste les vestiges. Trois canons antiaériens Flak 7,5cm K.97 et un canon Flak 2cm faisaient feu sur la cible. Ceux-ci étaient positionnés derrière le projecteur à quelques dizaines de mètres.
Le petit bâtiment rudimentaire qui accompagne le projecteur servait d'abri pour ce militaire ainsi que d'abri pour le groupe électrogène d'alimentation.
Le site est situé dans un lieu panoramique exceptionnel sur le GR34.

L'abri en béton pour le groupe électrogène.

L'empreinte du projecteur sur le béton de la plateforme.

Vue imprenable sur l'entrée du Goulet de Brest et sur le passage des bombardiers.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen