RAD Le Reichsarbeitsdienst présent en Crozon dès 1940

1934

1940

Le RAD (Service de travail du Reich) détient une première forme dès 1933 qui suggère fortement aux jeunes sortis des écoles de travailler 6 mois avant leur service militaire de deux ans afin d'entrer en université.

De la suggestion à l'obligation il n'y eut qu'un pas. Cet organisme étatique national-socialiste du troisième Reich conditionne la jeunesse à une autorité militaire. L'uniforme est obligatoire et l'arme avant guerre est une pelle maniée comme un fusil avant présentation au drapeau. Le service des filles est moins fourni et moins exigeant.

Lorsque la guerre s'installe dans la durée, le service de six mois est réduit à six semaines de classes militaires et un envoi dans les zones occupées pour effectuer des missions de travail.

La caserne de Lagatjar est occupée un temps à partir du 6 décembre 1940 par 200 jeunes Allemands du RAD qui vont sur le chantier de la batterie du Gouin au sein de laquelle, ils font des travaux de terrassements parmi des prisonniers de guerre, des travailleurs requis. Ils creusent les tranchées dans la rocaille entre les points de défense afin que l'armée régulière puisse circuler à couvert jour et nuit.

Les jeunes Français font du commerce avec eux en leur vendant des œufs durs dont ils raffolent, des gâteaux et de l'alcool au travers du grillage du casernement. Les commerçants augmentent les prix, les petits revendeurs aussi, personne ne bronche... Dès que les travaux les concernant sont achevés, ils repartent sur d'autres chantiers jusqu'à ce qu'ils soient incorporés à l'armée.

Le Reichsarbeitsdienst (RAD) n'est pas lié aux jeunesses Hitlériennes, il est dissout en 1945.

< >




Rencontre : vie privée des goélands




Si vous avez une information, une question :

© 2017 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite


En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez les cookies