Autochenille Citröen Unic P107 - Leichter zugkraftwagen U304 (f)

Utilisation par l'armée italienne.









Version blindée allemande transport de troupes.



Version blindée antiaérienne.

L'autochenille Citröen Kégresse P17 avait intéressé l'armée française en tant que tracteur de canon de campagne de 75mm Schneider jusqu'ici tracté par un attelage hippomobile (chevaux). L'ingénieur Adolphe Kégresse/Kégreisz avait su adapter des chenilles en caoutchouc armé sur un véhicule basique.

Dans la lancée, l'armée commande un nouveau véhicule du même type mais plus puissant pour poursuivre sur la même lancée le déplacement de canons antichars. Le nouveau modèle est de conception Citröen (1935) mais la faillite de la marque en 1936 empêche une production régulière. La marque Unic rachète la licence et fabrique le Unic P107 à grande échelle (3276 exemplaires entre 1937-1940) sous différentes versions dans l'usine de Puteaux.

Selon les versions, le châssis et la motorisation sont de série mais l'aménagement en véhicule sanitaire, radio, transport de troupe, etc, modifie l'habitacle à n'en plus finir... L'armée allemande ne manque de récupérer les véhicules abandonnés par l'armée française dès 1939 et tracte des canons antichar Pak eux-aussi récupérés sur le front Tchécoslovaque.

La référence de cet halftrack change de terme et devient leichter zugkraftwagen 304 (f) (f pour français). Dans les différentes déclinaisons allemandes du véhicule identiques aux déclinaisons françaises, le nom usuel varie à chaque fois mais conserve la référence de base UNIC P.107 U-304 (f). Les concepteurs Allemands y ajoutent deux versions blindées dont l'une porte une ou deux mitrailleuses et transporte quelques soldats et l'autre est une version antiaérienne avec tourelle spécifique.

Le véhicule le plus proche fut le Somua MCG construit à 345 exemplaires renommé par l'armée d'occupation leichter zugkraftwagen S307 (f). Les halftracks américains s'en sont inspirés.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.
Un proriétaire immobilier particulier : le docteur Bavay.
Villa de la famille Crouan puis Farge en Landévennec.
L'intrusion du 709th tank battalion.
Des chars fabriqués à Détroit, affectés à Fort Lewis, participent à la libération de la Presqu'île de Crozon.
Photos souvenirs des vacances de femmes des années 30 lors d'une crise d'indépendance. Elles ont passé la nuit à l'hôtel sans époux, quel scandale ! Un tourisme de liberté.
Mathurin Méheut peintre créateur d'images remarquables.
Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



Au delà du bout du monde...

Compatibilité SMS Féminisme