Visite médicale de l'armée allemande en plein air



Comme toute armée, l'armée allemande de la seconde guerre mondiale, a à sa disposition des unités sanitaires qui organisent des visites médicales de plein air à l'été 1941. Nul besoin d'une infrastructure fixe puisque la rumeur court que la guerre s'est terminée par la victoire totale du Reich sur l'Europe. Les soldats Germaniques sont assurés du retour au pays en septembre au plus tard.

L'automne s'installant, les infirmeries improvisées sont transférées dans des maisons civiles réquisitionnées. Dans les points de défense fortement exposés aux bombardements anglais qui commencent à devenir récurrents, des infirmeries hôpitaux sont construits dans des baraquements en bois proches des batteries anti-aériennes dont les plus importantes sont de petits villages coupés du monde.

La guerre s'intensifiant, les bombardements aussi, les autorités allemandes sont obligées de reconnaître que le conflit va durer et qu'il est temps de construire des bunkers infirmeries en béton armé. La presqu'île de Crozon en conserve deux exemplaires distincts. L'un de type VF57a en plein Crozon, l'autre au cœur de la batterie de Kerbonn de type 638. L'hôpital de la base de Lanvéoc est l'unité chirurgicale la plus conséquente.

Aux dernières heures de la guerre, la gare du Fret est transformée en zone sanitaire tenue par des médecins Allemands mais à qui l'ordre est donné par le commandement américain de soigner les soldats sans distinction puis les civils si nécessaire.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La Libération de Crozon et de Camaret-sur-Mer
Les Crozonaspis, une vie locale d'antan.
La pegmatite, la grotte du Charivari, l'îlot de la Baleine, le schiste rouge du cap de la Chèvre.
Le drame du Golo II.
Croiseur Amiral Charner - Kapitänleutnant Otto Hersing un héros douteux !
La belle histoire du Bel Espoir !
Auguste Labouret maître-verrier breveté !
La Villa Bellevue Peugeot de Morgat.
Marins de Crozon sur le Croiseur Ernest Renan.
Une modiste s'installe à Telgruc-sur-Mer.
CES le collège Alain de Crozon, quelle histoire ?
La niche votive des maisons nobles.
Visite médicale de l'armée en plein air.
Les conserveries de Morgat dont l'usine Poriel du bas.
L'aviso Détroyat porte les cendres de Jean Gabin en mer d'Iroise.
Les salles de danse des années tellement folles et son jazz révolutionnaire.
Le fantôme de Landévennec s'appelait Armorique.
Souvenirs d'Henriette Antoinette Rideau du Sal et de son arrière petit fils Eugène-Hervé Vincent.
Le parcours de l'architecte Albert Cortellari et sa maison en Landévennec.
Hermann von Boetticher prisonnier Allemand 14-18 à l'Ile Longue passé en chambre à gaz en 39-45 en Allemagne.
Résistant : le comte Jean Brosset de la Chaux du réseau Vengeance.
Art moderne : sculpture L'Entrée dans le troisième millénaire de Pascal Uguen à Landévennec.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite



talmadeen