Bataille de France - bataille de l'Ailette

La Bataille de l'Ailette (rivière / canal dans l'Aisne) est une phase de la Bataille de France de 1940. Depuis la déclaration de guerre de l'Allemagne, l'armée allemande emporte tout sur son passage à une allure jamais connue. L'état-major français tient absolument à bloquer cette progression fulgurante sur une ligne de défense qui longe l'Ailette. Une grande partie de l'armée française est encerclée dans le Nord. Les Allemands veulent à tous prix profiter de cet immobilisme pour arriver à Paris au plus vite et qui tient Paris tient la France. Les forces ennemies se regroupent de part et d'autre du cours d'eau. Au Sud les troupes françaises, au Nord les troupes allemandes plus nombreuses.

D'un côté le général Robert-Auguste Touchon passionné d'alpinisme et ayant développé cette discipline dans un cadre militaire, de l'autre un général nazi Walter von Reichenau et un général anti-nazi s'étant autant que faire se peut opposé aux exactions réclamées par Hitler, il porte la croix "Pour le mérite" de la première guerre mondiale, plus haute distinction allemande.

Les troupes allemandes sont arrivées à marche forcée, il faut faire vite car la France est chancelante mais pas vaincue.

Parmi les nombreux régiments français, se trouve le 130ème régiment d'infanterie au centre du dispositif, proche du canal, attendant la traversée de l'ennemi. Le 130ème RI est arrivé le 29 mai 1940 à Pinon ainsi qu'à l'Allemant et Vaudesson. Le régiment est une composante de la 7ème DI du général Hupel (93e RI , 102e RI et 130e RI) dont le PC est à Crouy.

Ce sont donc des milliers d'hommes qui se font face. Dans la réalité l'impression de densité est toute autre. Côté français, on dispose de 7 à 8 hommes tous les 250 m au bord du canal, équipés, pour l'armement le plus lourd, d'une mitrailleuse.

La journée du 5 juin commence par un bombardement aérien et terrestre des lignes françaises. Ensuite les Allemands diffusent un brouillard artificiel sur la rivière et commencent à traverser avec les moyens du bord, parfois à la nage. La pression la plus forte est au centre et affecte le 130ème RI qui souffre immédiatement. La bataille est au centre, incertaine même si les Allemands ont pris pied sur la berge côté armée française, ils meurent et avancent peu. Plus au Nord, plus au Sud, l'armée française fait jeu égal... un temps. Le 6 juin, le champ de bataille est diffus; des unités allemandes sont avancées mais coupées de leurs arrières, les régiments français sont disloqués au cœur de la bataille.

La situation ne cesse de se dégrader et malgré les coups d'éclats français, les Allemands s'imposent, transpercent. L'ordre de repli tombe à 20h15 et atteint les régiments à 21h mais semble, selon certaines sources, ne pas parvenir au 130ème RI qui poursuit affaibli les combats sans se rendre compte de son isolement grandissant. Ce qui sauvera les ultimes soldats du 130ème RI, c'est que les Allemands ne pensent qu'à avancer pour rattraper les troupes françaises qui reculent et qui, regroupées, pourraient constituer un nouveau front d'usure.

Le 130e RI de Mayenne (1795-1940) sera dissout dans l'année, le commandement de l'époque revenait au colonel Adam depuis le 15 mai.

La bataille fit 892 victimes françaises en deux jours. Bien plus dans le camp allemand.



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

APRES 1945



A la une :

Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Déploiement de la fibre optique en presqu'île de Crozon.
L'Otiorhynque : le malheur du jardinier.
La reine Margherita à Morgat, celle qui porte le nom de la fameuse pizza !
Les femmes et enfants réfugiés Républicains Espagnols à la caserne Sourdis. Une histoire d'humanité.
La fin des chasseurs de mines type tripartite CMT.
La difficile entente entre une antenne relais et son environnement.
Navire transporteur de structures offshores SEAJACKS SCYLLA.
L'essai du sous-marin Nautilus de Robert Fulton.
Des volets rouges, un tournage de film sur la montagne de Camaret...
Station radio allemande à Tal ar Groas Kervenguy.
Du temps où le Menez Gorre était un mont haut.
Station d'écoute aérienne de Messibioc en Lanvéoc.
Le temps est passé et pourtant, mourir en vacances. Fait divers tragique.
L'algue Laminaire transporteuse de galets.
Mourir de la guerre, après guerre : Gaston Beven Pilote Aviateur
Les ragondins sont-ils de Gauche.
Une ferme solaire en presqu'île de Crozon.
Rue : Georges Ancey, toute une époque révolue.
Comment se forme une flaque (dépression) d'eau de mer sur la plage ?
Brise-lames utilité et fonctionnement.
Resencement : ça baisse !!!
Une baisse de la population à cause du sable marin.
Comment meurent les oiseaux ?
Panneaux et affichages variés des polluants pour défendre l'environnement.
Le vol d'une légende : une Alouette dans le ciel de la presqu'île de Crozon.
Marcel Clédic, le dernier résistant Finistérien ayant participé à la libération de la presqu'île de Crozon s'est éteint.
L'almanach : le big data d'antan.
Jim E Sévellec peintre céramiste.
Evolution de l'urbanisme en Crozon : de la conserverie Péron à l'habitat social.
Les légions étrangères allemandes en Crozon
La tempête Bella provoque une tempête d'écume de mer.
Monique Keraudren & Gérard Aymonin botanistes.
La batterie de DCA française de Kerguiridic.
Planches de bois découvrantes à la plage de l'Aber Est.
Pen ar Vir en Lanvéoc une position de d'écoute et de projecteur de la DCA française avant 1940.
Référendum d'initiative partagée court-circuité !
Le manoir disparu de Keroumen.
Batterie antiaérienne de Trébéron Cr354.
Différence entre éboulement et écroulement.
Nouvelle tendance les poteaux composites télécom.
La mode des soubassements en faux appareils.
Les épidémies de la presqu'île de Crozon, depuis toujours et pour toujours sans-doute.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.





Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2020