Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

Reder-ar-Moriou, Cm 2704 de 1938 – chantiers Tertu.
Le 23 avril 1941, après des difficultés de navigation, le bateau s'approche des côtes anglaises. Le dundee est arraisonné par une vedette rapide britannique (MGB Motor Gun Boat - canonnière) et conduit en Angleterre, à Newlyn, petit port de Cornouaille. Corentin Sénéchal et son équipage de 18 hommes restent en Angleterre.

Cerbère, Cm 2343 de 1929 – chantiers Keraudren (même plan que le Bacchus).
Le dundee est mitraillé par un avion anglais en juillet 1942.

Sirène, Cm 2401 de 1929, propriété de Madame Rolande le Hégarat depuis 1938. Entreprise de mareyage.
9 août 1942, arraisonné par un patrouilleur britannique puis conduit en Angleterre à Helford. Le sloop ponté est enfin utilisé en lien avec les côtes françaises par les services secrets Anglais.

Bacchus, Cm 2345 de 1928 – chantiers Keraudren.
Le dundee est mitraillé par un avion anglais en août 1942.

Asphodèle, Cm 2074 de 1924 – chantiers Le Fur.
Le dundee est mitraillé par un avion anglais en août 1942.

Quo-Vadis, Cm 2695 de 1938.
Le dundee est mitraillé par un avion anglais en août 1942 dans les eaux d'Ouessant ce qui occasionne 3 blessés parmi les marins.

Louis-Raphaël, Cm 2351 de 1929, propriété de Madame Rolande le Hégarat depuis 1939.
Le dundee est mitraillé par un avion anglais en août 1942.

La Scabieuse, Cm 2306 de 1928 – chantier Le Fur.
Septembre 1942, arraisonné, le bateau est conduit en Angleterre de force malgré l'opposition du patron pêcheur Alfred Cornec.

Petite Annick.
Décembre 1942, arraisonné et retenu à Gibraltar.

Depuis l'occupation de l'armée allemande dans les ports de pêche bretons, les marins pêcheurs subissent des pressions de toutes parts pour que cesse la pêche.

Officiellement, le IIIème Reich interdit la pêche pour éviter que des résistants, des espions, de l'armement, ne circulent en mer. Concrètement, les autorités allemandes locales délivrent des permis de pêche à durée déterminée à tous pêcheurs qui osent partir en mer durant la guerre dans une zone hautement dangereuse la Manche et l'Atlantique Nord pour l'essentiel.

Dans les premiers mois de la guerre, les soldats Allemands de Camaret-sur-Mer envoient des colis à leurs familles en Allemagne contenant langoustes ou homards, huîtres, boîtes de sardines avec des petits mots de vacanciers qui découvrent le charme de la vie maritime. Plus tard, les réquisitions imposées à la population de la presqu'île ne suffisent plus à nourrir la troupe, alors quelques pêches ne sont pas à dédaigner... Ainsi « hypocritement  » la pêche interdite est reconduite tant bien que mal selon les appétits...

Officiellement, le gouvernement britannique interdit toutes les pêches en Manche et en Atlantique Nord pour éviter que les pêcheurs n'alimentent l'armée allemande, soit directement en produits de la mer frais, soit au travers de conserves que les conserveries du littoral fabriquent à tour de bras avant le conflit.

De nombreuses réunions diplomatiques entre les Anglais et les Français cherchent à trouver un point d'équilibre entre une interdiction totale et une forme de contrôle raisonnable. Ces réunions par ambassadeurs interposés dans des pays neutres s'achèvent invariablement par des échecs. L'amirauté française exècre la Royal Navy et le gouvernement français a des penchants non dissimulés pour le régime germanique. Churchill lui-même ordonne que tous les moyens soient pris pour empêcher les pêcheurs bretons de pratiquer leur métier. Toutes les unités de gardes-côtes marines (Royal Navy) et aériennes (Coastal command - RAF) de l'Angleterre sont en veille et font feu sur le moindre chalutier...

Pourtant, au vu des attaques que subissent les pêcheurs en mer, il n'y a que peu de victimes, peu de bateaux coulés... Les vedettes rapides tirent des coups de semonce pour dissuader le patron pêcheur de poursuivre sa journée en mer. Et les avions chasseurs bombardiers Whirlwind (non présent en presqu-île), Typhoon (le plus actif en presqu'île) et Tempest mitraillent aussi mais mesurent en général leurs tirs alors qu'ils agissent dans le cadre de l'opération « Rhubarb » qui a pour but de détruire tous les moyens terrestres et marins de circulation sur les côtes françaises... Dès 1942, l'aviation américaine participe aux agressions contre les pêcheurs.

Dans la réalité, les marins pêcheurs et leurs bateaux sont utiles aux Anglais car ils sont les ultimes maillons des réseaux d'évasion de la résistance française qui exfiltrent les pilotes Américains et Anglais tombés sur le sol français ou belge. Détruire un langoustier ou un thonier n'est donc pas une nécessité impérieuse, l'intimidation suffit. C'est d'ailleurs à ce titre que les vedettes rapides anglaises préfèrent arraisonner les bateaux de Camaret, par exemple, pour les ramener dans les ports anglais. Les marins les plus âgés continuent à pêcher dans les eaux britanniques tandis que les jeunes rejoignent De Gaulle à Londres. Certains bateaux quant à eux participent à des missions secrètes en traversant la Manche autant que les services secrets anglais le réclament. Quelques ports anglais de la côte Sud de l'Angleterre connaissent une agitation bretonne, on y chante, on y boit, on reconnaît les confrères... L'ambiance est à la résistance et à la confiance envers les Anglais, ce sont eux les amis malgré les tensions du passé. Ainsi les militaires britanniques de terrain et les pêcheurs tissent des liens contradictoires à ceux des diplomates qui pratiquent les suspicions et les écueils répétés... Churchill remerciera les pêcheurs Bretons pour avoir rapatrié tant d'aviateurs anglais... Remplacer un avion était rapide, faire la formation de nouveaux pilotes était long.



Destins de guerre

13ème RIC

Sous -marin Germinal

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

Bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel



A la une :

Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019