Bunker type R.671 - batterie du petit Gouin

Les deux bunkers R.671 de la batterie du Petit Gouin sont identiques, en dehors du positionnement de l'entrée.

Les deux blockhaus R.671 de Camaret-sur-Mer sont "accrochés" sur la falaise qui domine l'anse de Camaret. Le site est appelé batterie du Petit Gouin en mémoire de la batterie française qui occupait les lieux précédemment et dont le principal vestige est le corps de garde crénelé. Leur mission était la protection contre toutes intrusions marines dans le port de Camaret. L'équipement de tir était un canon de 7.5 cm K.97 f (nommé aussi canon de 7.5cm FK231 f), appellation allemande d'un canon fabriqué en France sous la dénomination 75 mm Mle 1897 - C/97.

Le canon de 7.5cm était installé sur un piédestal métallique fixé sur la platine qui subsiste encore. Il utilisait des obus de 6,2 kg et avait une portée de 11 km.

Un abri (sur la gauche de la photo) pour les soldats, pour chaque casemate R.671.

La vue sur le sillon de Camaret. Les soldats allemands devaient tirer sur les éventuels navires indésirables entrant dans le port de Camaret.

Le toit d'un bunker R.671 est recouvert de cailloux scellés et de graviers grossiers. Avec un peu de végétation, la construction était invisible du ciel et de l'aviation alliée qui bombarda la batterie du Grand Gouin toute proche.

Plan de base du Regelbau 671 au Sud de la position.

Plan de la casemate R 671 modifiée au Nord de la position. Ce bunker est construit sur l'ancienne batterie française qui a été "coupée" pour que celui-ci soit installé. L'entrée est à droite et vient du terre-plein de l'ancienne batterie. A gauche, l'issue est raccordée à une galerie souterraine française qui mène vers un magasin sous roc lui aussi français.

Ainsi donc deux bunkers 671 mais dont l'un est adapté à sa situation particulière.

La chambre de tir du 671 Nord à gauche et le couloir en enfilade à droite avec l'entrée.

L'entrée du bunker Nord et son couloir traversant avec en fond la voûte française de l'accès au magasin sous roc. A droite, la bouche de ventilation raccordée à la pompe à renouvellement de l'air dans la première niche (non visible sur la photo).

Le 671 est collé à l'entrée du couloir souterrain français.

Le bunker R 671 a connu différentes variantes : R 671, R 671s, R 671a, R 671d. La principale différence entre les modèles est l'orientation de l'embrasure et le degré d'ouverture de celle-ci (120° sur le modèle de base, dans l'axe de la chambre de tir). La pièce des obus (à gauche de l'entrée) peut aussi varier en taille. La pièce des gargousses est à droite de l'entrée.

Le bunker 671 fut utilisé par la marine allemande pour la défense côtière mais l'armée de terre en utilisa une version spécifique.



Mur de l'Atlantique

Saint Efflez

Capitulation

Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Batterie antiaérienne pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Botsand

Batterie antiaérienne de Kertanguy

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Petit Gouin

Aber

Bunker 669

Bunker 638

Bunker 621

Bunker 501 et 502

Portes et créneaux de bunker

Blockhauss Crozon

Goulien

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Kerloch

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Canon de 95mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Pointe Robert

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre

Les citernes

Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944



A la une :

L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019