Blockhaus de la porte de Crozon Etang Pen-ar-Poul Trémet

Façade avant du bunker de la porte de Crozon - Quélern.

Façade arrière du blockhaus avec sa porte d'entrée.

Le 18 septembre 1944, des éléments avancés du 13ème d'Infanterie de l'armée américaine passent sur la route côtière Nord de la Presqu'île de Crozon en direction de Roscanvel et de la Pointe des Espagnols au delà des lignes de Quélern. Les lignes de Quélern sont un système de murs, de douves datant de Vauban et ayant été amélioré durant le 19ème siècle par l'armée française qui ferme au monde Roscanvel. Ces terres militaires servaient d'appui pour le port de Brest de l'autre côté du Goulet. Les Allemands ont renforcé cet appui par une "débauche" de batteries et de bunkers. La guerre s'achève, la ville de Brest est tombée. Nombreux sont les soldats Allemands et Russes (blancs) qui se sont réfugiés autour de Roscanvel en espérant un miracle du général Ramcke commandant la place de Brest en retraite à la Pointe des Capucins.

La presqu'île est libérée sauf la pointe Nord qui grouille d'ennemis acculés. Les bombardements ont détruit des batteries mais les Américains ignorent la capacité de riposte encore disponible. La présence de parachutistes Allemands derrière les lignes de Quélern n'est pas faite pour rassurer. Ils sont jusqu'au-boutistes et en adoration devant leur général.

La troupe américaine voit ce jour là, en fond de paysage, un petit blockhaus perché sur un mur de douve. La route est d'abord une ligne droite en plein dans la ligne de mire du probable canon antichar du bunker. A l'approche, la route fait un zigzag qui impose une vitesse d'à peine 15 km/h. A gauche de la route l'étang de Pen-ar-Poul, à droite la mer. Autant dire que la chasse est ouverte. Avec peu de moyens, les Allemands tiennent la porte d'entrée Est des lignes de Quélern.

Les Américains reculent sans entamer le combat et font une pause à St Fiacre, village en arrière. Ils envisagent de passer par la mer mais ne disposent pas dans l'immédiat de moyens de navigation. La nuit portant conseil, il est devenu urgent d'attendre d'autant que le 19 septembre au matin, d'autres troupes américaines canonnent l'autre porte (Ouest – Porte dite de Camaret) des lignes de Quélern qui tombent rapidement. Le soir, les Allemands se rendent. La Presqu'île dans son intégralité est libérée.

Un simple blockhaus, sans tirer le moindre coup, a retardé d'un jour, l’avancée américaine.



Mur de l'Atlantique

Saint Efflez

Capitulation

Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Batterie antiaérienne pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Botsand

Batterie antiaérienne de Kertanguy

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Petit Gouin

Aber

Bunker 669

Bunker 638

Bunker 621

Bunker 501 et 502

Portes et créneaux de bunker

Blockhauss Crozon

Goulien

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Kerloch

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Canon de 95mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Pointe Robert

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre

Les citernes

Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944



A la une :

L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Jean Ménez - un grand souvenir.
Villa Trombetta en béton armé.
Chemins de service de l'armée française.
La mousse blanche sur des plantes, danger ou pas ?
La colonisation des algues.
Traversées d'espions Allemands en Manche avec la Soizic
Rose Bruteller servante de St Pol Roux victime de guerre
Manoirs ou maisons manales de Roscanvel.
La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019