Cr29 blockhaus 667 SK de Kergariou de Telgruc-sur-mer

La salle de tir comblée partiellement par de la terre avec une niche à munitions partiellement masquée et pouvant avoir reçue un impact d'explosion à gauche qui fait apparaître le ferraillage.

Mur d'entrée de la salle de tir et la gaine de ventilation. Sur l'entrée de la gaine était placée une pompe mécanique pour aspirer les fumées de tir.

Une embrasure large pour un canon (47 mm) léger de type antichar sur affût fixe. La plage de Telgruc-sur-mer était aussi défendue en son centre au point codé Cr 30, et à l'extrémité de la plage de Trez-Bellec ("au fond" de la photo) par un bunker VF codé Cr 31. Toute la défense de Telgruc.

Le pied enterré du canon.

Le couloir de protection et la pièce des munitions.

Le petit blockhaus de Kergariou, au Nord de la plage de Telgruc-sur-Mer est fiché dans une petite falaise et se retrouve décoré par un crépis de camouflage original. Une pièce métallique centrale fixe dans la chambre de tir devait recevoir un canon antichar court. Le blockhaus est envahi par la terre sur une couche de 80 cm environ. Une petite niche dans le couloir, à hauteur d'homme recevait un téléphone. A noter dans la salle principale des tasseaux de bois verticaux. Certains blockhaus "administratifs" en disposaient pour installer des étagères mais ici, la casemate de Kergariou étant destinée au combat, ces tasseaux surprennent.

Ce bunker est une adaptation du regelbau 667 dédié à un canon de 4.7cm. Un canon récupéré d'un char d'assaut ayant pour fonction des tirs courts sur la plage. Ainsi, ce blockhaus est déterminé comme un 667 SK (sonderkonstruktion - hors norme). Cette typologie hors plan de base donne une valeur patrimoniale à cette casemate d'apparence ordinaire.

Les chars évoluent tout au long de la guerre. Les calibres et la puissance de feu augmentent. Les "vieux" chars sont démontés et leurs canons réutilisés dans des points de défenses secondaires, il suffit d'y ajouter un piètement adapté compact pour disposer d'un armement adapté à la défense côtière de second rang.

Le village de Kergariou était nommé Kerguiriou par le passé ainsi qu'au cours de la seconde guerre mondiale.

Bunker Verstärkt FeldmäBigen à Telgruc sur mer Cr31

L'embrasure blindée et sa tablette de fixation. Le contrôle visuel du tir en haut à droite. La trappe d'expulsion au sol. Le croisillon en bois est un "élément de sécurité" actuel pour éviter qu'une personne ne se coince la tête. L'équipement d'origine était une sphère métallique orientable qui obstruait l'embrasure. Il n'y avait donc pas de visibilité directe vers l'extérieur.

Gros plan de la tablette.

L'orifice d'évacuation des douilles.

Créneau de défense normalisé 48P8 coulissant permettant à un soldat de visualiser la plage de Telgruc et de juger de l'impact des tirs déclenchés par le tireur sur sa gauche.

L'accès large et non protégé de la casemate VF donnant sur la pièce unique et sur l'esacalier externe.

Un dormant léger en bois à la porte d'entrée, d'origine ?

Sur la façade extérieure, deux percées. A gauche, rectangulaire et étroite, celle qui servait de champ de vision pour l'aide au tir. La centrale, métallique, portait une rotule à canon. Il y avait donc deux à trois personnels de tir dans ce blockhaus.

Le point de mire de la casemate, la plage de Trez-Bellec.

L'entrée du bunker se fait par un escalier.

Le bunker Verstärkt FeldmäBigen (VF) de l'Est de la plage de Trez-Bellec sur la commune de Telgruc-sur-mer est un petit blockhaus à rotule (disparue aujourd'hui) qui montre encore son embrasure carré caractéristique et de l'intérieur, une tablette métallique qui supportait le matériel de tir canon ou mitrailleuse lourde. Sous la tablette, au sol, un conduit métallique qui évacuait les douilles des munitions tirées à l'extérieur du bunker.

Ce bunker léger appartenait au point de défense codé Cr31 selon la codification de l'armée allemande. Chaque communication radio intégrait en préambule : "Ici le Cr31..."

A proximité du bunker Verstärkt FeldmäBigen, une plate-forme sommairement aménagée dans la falaise de la pointe du Bellec. Il est possible que ce fut un terrassement destiné à recevoir un nouveau bunker issu des nouvelles normes de 1942 soit 1 mètre de béton armé en façade (minimum). Le bunker VF est à 0.50 m en façade.

En face du bunker VF, le point de défense Cr 29 de Kergariou au Nord de l'anse du Caon, qui est un ouvrage SK (hors-norme).



A la une :

Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021