Bombardements ou vols de reconnaissance sur la presqu'île de Crozon par la RAF en 1943

Bombardements ou vols de reconnaissance enregistrés officiellement par la RAF ayant atteint la presqu'île de Crozon en tant que missions déterminées et tant que bombardements d'opportunité. En 1943, la R.A.F. agit attaque la base Lanvéoc-Poulmic sans intention de destruction complète mais avec la ferme intention de limiter la capacité de vol des avions allemands qui sont sur les trajectoires des missions de la RAF vers Lorient et St Nazaire tout en défendant Brest aussi.

15/01/1943
R.A.F./C.C. Groupe P Spitfire. Pilote Asp. Gorrill. Objectifs Lorient Brest et Lanvéoc-Poulmic.

13/04/1943
R.A.F./C.C. Groupe P Spitfire. Pilote St. Watson. Objectifs de Brest à Quimper en passant par Lanvéoc-Poulmic.

23/09/1943 1ère attaque d'ampleur à l'encontre de la base de Lanvéoc-Poulmic
1ère vague : R.A.F./F.C. Groupe Rd Escadrons 183ème 193ème 266ème soit 24 Typhoon Ib. Attaque à 8h38 largage de 48 bombes de 500lb. Hangars et avions allemands touchés. Un Typhoon du 266ème touché par la défense antiaérienne germanique. L'avion s'écrase au cap Lizard. Pilote secouru.
2ème vague : Escadrons et compositions identiques attaque à 11h31. Des bombes tombes au Sud Ouest de l'objectif. Néanmoins un hangar touché et trois avions détruits au sol pour 48 bombes de 500ld. 5 avions bimoteurs allemands tentent une intervention.
3ème vague : R.A.F./B.C. Groupe Ra Escadrons 98ème avec 13 Mitchell II et 180ème avec 7 Mitchell II. Attaque de 13h44 à 15h. Une quarantaine de bombes larguées dont beaucoup tombent sur la ferme de Lescrozon. Sur le chemin du retour, un avion largue son réservoir complémentaire et blesse une femme civile à Plonévez du Faou.

24/09/1943
R.A.F./B.C. Groupe Ra Escadrons 98ème avec 12 Mitchell II et 320ème avec 11 Mitchell II. Attaque de 11h34 à 15h15. 13 avions engagés seulement pour 2,4 tonnes de bombes larguées « proches » de la piste de décollage. 1 pilote blessé.
R.A.F./F.C. Groupe Ra Escadrons 310ème avec 11 Spitfire Vb pilotes Tchèques, 312ème avec 11 Sptifire Vc pilotes Tchèques, 313ème avec 11 Sptifire VI pilotes Tchèques en protection rapprochée dans le périmètre de l'objectif. 66ème avec 11 Sptifire et 453ème avec 11 Spitfire Vb en escorte éloignée. 610ème avec 11 Spitfire Vc en mitraillage de l'objectif.
En contre-attaque 10 Me110 trois avions anglais disparus. Le pilote anglais du 610ème Edward Charles abat un Messerschmitt au large de Brest et 7 autres avions allemands sont touchés.

08/10/1943
R.A.F./B.C. Groupe Ra Escadrons 88ème avec 12 Boston IIIa 342ème avec 6 Boston IIIa. Attaque de 13h47 à 18h35. Base de Lanvéoc-Poulmic touchée dont un hangar. 14,3 tonnes de bombes larguées. Le bombardement dépasse le cadre de la base et détruit la mairie de Lanvéoc, détruit des fermes et des maisons dans les hameaux voisins. 5 morts et 13 blessés. Kersimon, Kerguéréon, Kerborhel, Kéralann, Kertanguy, le bourg de Lanvéoc et la cale : toitures arrachées
R.A.F./F.C. Escadrons 310ème 312ème 313ème avec des Sptifire Vb (protection attaque), 131ème avec des Spitfire IX (haute altitude), 66ème (protection de proximité) 165ème avec des Sptifire (haute altitude), 183ème 257ème (altitude) 193ème 266ème avec des Typhoon Ib (protection de zone), au total 77 avions en protection. Le pilote du 66ème Keith Lofts abat un Bf 110 à l'Ouest de Brest un autre Me110 est aussi abattu dans des circonstances imprécises.

15/10/1943
R.A.F./F.C. Groupe Rd Escadrons 183ème et 257ème avec 12 Typhoon Ib au total ont pour objectif Brest et Lanvéoc-Poulmic. un avion allemand Fw 190 abattu.

24/10/1943
R.A.F./F.C. Groupe Rst. 8 Typhoon B survolent la presqu'île de Crozon pour attaquer des destroyers et des mouilleurs de mines allemands proches de la côte.

24/10/1943
R.A.F./B.C. Groupe C. Escadrons 98ème et 320ème avec 12 Mitchell II engagés chacun. Attaque de 14h30 à 15h00. Bombardement de Lanvéoc-Poulmic. 2 avions perdus. Une ferme civile touchée.

25/10/1943
R.A.F./B.C. Groupe Ra. Escadrons 98ème et 320ème avec 12 Mitchell II engagés chacun. Bombardement de Lanvéoc-Poulmic. hangar Sud détruit. Bombes hors cibles à la mer et sur les hameaux de Kerberrien et Guerniguent. 2 avions perdus.
R.A.F./F.C. Groupe Ra. Escadrons 310ème 312ème 313ème 66ème 341ème 610ème (protection sur cible uniquement) soit 69 Sptifire Vb (sauf 66ème Version  ? et 610ème Version Vc) en protection rapprochée. 193ème 266ème 257ème soit 24 Typhoon Ib en protection sur cible. 1 sptifire perdu.

26/10/1943
R.A.F./B.C. Groupe C. Escadrons 98ème avec 12 Mitchell II. Bombardements des structures bâties de Lanvéoc-Poulmic.
R.A.F./F.C. Groupe C. Escadrons 183ème 8 Typhoon Ib 193ème et 266ème 7 Typhoon Ib chacun 610ème 10 Spitfire Vc.

29/10/1943
R.A.F./B.C. Groupe Ra. Escadrons 98ème avec 3 Mitchell II. Bombardement port de Brest et destroyer à l'Île Longue (11h30 à 11h45) puis base de Guipavas.
R.A.F./F.C. Groupe Rd. Escadrons 193ème et 266ème + un escadron indéterminé pour 24 Typhoon Ib.

02/11/1943
R.A.F./F.C. Groupe Rst. Escadrons 183ème 4 Typhoon Ib font de la reconnaissance dans la mer d'Iroise. Attaque de deux navires allemands. La flak de Camaret réplique et abat un Typhoon Ib dans les parages.

09/11/1943
R.A.F./F.C. Groupe Rst. Escadrons 183ème 8 Typhoon Ib doivent attaquer Lanvéoc-Poulmic. La mission est annulée pour cause de brouillard. Les avions font de la reconnaissance vers Ouessant / Pointe St Mathieu sans trouver de cibles.

16/11/1943
R.A.F./F.C. Groupe R Escadrons 183ème avec 12 Typhoon Ib. Attaque de Lanvéoc-Poulmic à 12h30 seules 4 bombes tombent sur les hangars des hydravions de sauvetage en mer et de météo.
340ème et 341ème avec 12 Spitfire Vb chacun et 610ème (Groupe Sw) avec 12 Spitfire Vc en protection.

R.A.F./F.C. Royal Air Force /Fighter Command . Force aérienne royale britannique commandement de la chasse. Mission de protection des bombardiers. Attaque au sol et combats aériens.
R.A.F./B.C. Royal Air Force /Bomber Command . Force aérienne royale britannique commandement des bombardiers. Missions de bombardements en zone ennemie.
R.A.F./C.C. Royal Air Force /Coastal Command . Force aérienne royale britannique commandement de la défense côtière. Missions de repérage, de test de résistance de l'ennemi, surveillance des installations et des constructions nouvelles, des mouvements maritimes et de la météo... St = Sergent pilote débutant sortant de sa formation. Asp = Aspirant.

En 1943, la presqu'île de Crozon subissait 11 missions commandées, 3 missions d'opportunités, accomplies par l'aviation anglaise pendant que Brest et la rade (largage de mines, attaques de navires) en subissaient 117 (Lorient 119, St Nazaire 107) pour un total de mission de 827 missions en Bretagne dont 339 en Finistère. L'aviation américaine est engagée à Brest, dans le Goulet parfois mais jamais en presqu'île de Crozon.



A la une :

L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021