Opération Rhubarb de la RAF

En Presqu'île de Crozon, lors de la seconde guerre mondiale, il y eut des bombes tombées du ciel dans des buts inexpliqués. Il y avait aussi des mitraillages furtifs incompréhensibles et bien évidemment des victimes françaises civiles et militaires allemandes. Rien à voir avec les missions de bombardement organisées qui donnaient au ciel une allure d'apocalypse que ce fut de jour (bombardements américains) ou de nuit (bombardements britanniques), tout au contraire de la multiplicité des moyens aériens, c'était l’œuvre d'un avion chasseur bombardier, parfois deux que l'on avait eu à peine le temps de voir ou d'entendre et qui disparaissaient aussitôt. La population pensait que ces avions étaient égarés... Il n'en était rien.

Des chasseurs-bombardiers de la RAF quittaient leurs bases Outre-Manche les jours où le ciel était bas. Ils traversaient la Manche au plus vite et opéraient une large boucle sur la France et la Belgique. Les attaques sur cibles d'opportunité (cibles rencontrées au hasard du vol) se faisaient selon l'appréciation du pilote qui devait détruire, les trains, les véhicules, les navires susceptibles d'être utiles à l'armée allemande.

Si le train était civil, seule la locomotive était visée. Si le bateau de pêche était français, il était mitraillé brièvement pour lui signifier de rentrer au port immédiatement. Ces missions aléatoires appartenait à l'opération Rhubarb entamée le 20 décembre 1940 et ceci jusqu'en mai 1945. La première mission s'était effectuée dans le ciel du Touquet par deux chasseurs Supermarine Spitfire. La fréquence des missions, l'étendue de celles-ci, le nombre d'avions engagés n'a fait que croître.

Les modèles d'avions avaient aussi évolué :
• Westland Whirlwind avion de chasse monoplace bimoteur. (1938 prototype 1940-1943 en service) 114 de construits – une ou deux bombes. Les capacités de cet avion dans les missions Rhubarb se limitaient au survol du Cotentin.
• Hawker Typhoon avion de chasse monoplace monomoteur. (1940-1945) 3317 de construits – armements les plus utilisés roquettes et 4 canons de 20mm
• Hawker Tempest avion chasseur-bombardier monoplace monomoteur. (1942 prototype 1944 mis en service) 1702 construits – armements les plus utilisés 8 roquettes ou 2 bombes et 4 canons de 20mm. Bien que tardif, le Tempest détient le record de destruction de locomotives qui se compte en milliers.

En Presqu'île de Crozon, les soldats Allemands en étaient à préférer un bombardement magistral au cours duquel, ils se calfeutraient dans les bunkers plutôt que ces attaques sporadiques imprévisibles dont les éclats les blessaient à plusieurs centaines de mètres à la ronde. C'est ainsi que s'explique le réseau de petites tranchées qui reliait les bunkers ou les encuvements de canons dans les stützpunkt. Etre à l'abri en permanence était une nécessité. Le creusement avait été effectué, souvent, par les jeunes de la RAD.

Bien que l'histoire locale retienne le bombardement du 3 septembre 1944 comme une abomination tant il y eut de victimes en quelques minutes, tout particulièrement à Telgruc, le nombre incertain de victimes dû aux opérations Rhubarb est au moins aussi élevé si ce n'est plus. Simplement l'étalement dans le temps, sur la durée de la guerre, a fait oublier les tragédies familiales d'un parent, d'une sœur, d'un fils, morts on ne savait pas très bien pourquoi... C'était venu du ciel sans explication...



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Morts pour la France

Soldats inconnus

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

APRES 1945



A la une :

Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021