Opération Rhubarb de la RAF

En Presqu'île de Crozon, lors de la seconde guerre mondiale, il y eut des bombes tombées du ciel dans des buts inexpliqués. Il y avait aussi des mitraillages furtifs incompréhensibles et bien évidemment des victimes françaises civiles et militaires allemandes. Rien à voir avec les missions de bombardement organisées qui donnaient au ciel une allure d'apocalypse que ce fut de jour (bombardements américains) ou de nuit (bombardements britanniques), tout au contraire de la multiplicité des moyens aériens, c'était l’œuvre d'un avion chasseur bombardier, parfois deux que l'on avait eu à peine le temps de voir ou d'entendre et qui disparaissaient aussitôt. La population pensait que ces avions étaient égarés... Il n'en était rien.

Des chasseurs-bombardiers de la RAF quittaient leurs bases Outre-Manche les jours où le ciel était bas. Ils traversaient la Manche au plus vite et opéraient une large boucle sur la France et la Belgique. Les attaques sur cibles d'opportunité (cibles rencontrées au hasard du vol) se faisaient selon l'appréciation du pilote qui devait détruire, les trains, les véhicules, les navires susceptibles d'être utiles à l'armée allemande.

Si le train était civil, seule la locomotive était visée. Si le bateau de pêche était français, il était mitraillé brièvement pour lui signifier de rentrer au port immédiatement. Ces missions aléatoires appartenait à l'opération Rhubarb entamée le 20 décembre 1940 et ceci jusqu'en mai 1945. La première mission s'était effectuée dans le ciel du Touquet par deux chasseurs Supermarine Spitfire. La fréquence des missions, l'étendue de celles-ci, le nombre d'avions engagés n'a fait que croître.

Les modèles d'avions avaient aussi évolué :
• Westland Whirlwind avion de chasse monoplace bimoteur. (1938 prototype 1940-1943 en service) 114 de construits – une ou deux bombes. Les capacités de cet avion dans les missions Rhubarb se limitaient au survol du Cotentin.
• Hawker Typhoon avion de chasse monoplace monomoteur. (1940-1945) 3317 de construits – armements les plus utilisés roquettes et 4 canons de 20mm
• Hawker Tempest avion chasseur-bombardier monoplace monomoteur. (1942 prototype 1944 mis en service) 1702 construits – armements les plus utilisés 8 roquettes ou 2 bombes et 4 canons de 20mm. Bien que tardif, le Tempest détient le record de destruction de locomotives qui se compte en milliers.

En Presqu'île de Crozon, les soldats Allemands en étaient à préférer un bombardement magistral au cours duquel, ils se calfeutraient dans les bunkers plutôt que ces attaques sporadiques imprévisibles dont les éclats les blessaient à plusieurs centaines de mètres à la ronde. C'est ainsi que s'explique le réseau de petites tranchées qui reliait les bunkers ou les encuvements de canons dans les stützpunkt. Etre à l'abri en permanence était une nécessité. Le creusement avait été effectué, souvent, par les jeunes de la RAD.

Bien que l'histoire locale retienne le bombardement du 3 septembre 1944 comme une abomination tant il y eut de victimes en quelques minutes, tout particulièrement à Telgruc, le nombre incertain de victimes dû aux opérations Rhubarb est au moins aussi élevé si ce n'est plus. Simplement l'étalement dans le temps, sur la durée de la guerre, a fait oublier les tragédies familiales d'un parent, d'une sœur, d'un fils, morts on ne savait pas très bien pourquoi... C'était venu du ciel sans explication...



Destins de guerre

13ème RIC

Sous -marin Germinal

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

Bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel



A la une :

Les ardoises gravées... Sculptures littéraires !
Le phénomène d'accrétion.
La pierre du mariage.
L'histoire des calibres des canons présents en presqu'île de Crozon.
Les microplastiques par millions sur nos plages.
Les fortifications de la Pointe des Espagnols.
Des croisements sous surveillance allemande.
Le cinéma le Rex de l'organisation Todt.
Le canon de 100mm TR en batterie de côte.
Le canon de récup de 75mm Mle 1908 à Fort Robert.
Le canon de 65mm TR 1888-91 au ravin du Stiff.
Souvenir des gués.
L'histoire des repères de nivellement général.
Marie-Jo Guével maître-verrier.
Gérard Guéguéniat artiste peintre sculpteur...
Le bunker 636a pas si fréquent que cela...
Préparation de l'arrivée du canon de 32cm Mle 1870-84 à la Pointe des Espagnols.
Le bunker 668 version simplifiée présent en 3 exemplaires en Roscanvel.
L'effet du climat sur le sol.
L'abri wellblech Vf1b - tôle métro
Le bunker - tobrouk Vf25 est en presqu'île de Crozon !
Le souvenir du château-fort de Castel bihan Poulmic.
La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la fille.
Motte de Rozan - motte castrale féodale.
Un Pluvier doré juvénile en visite à la Palue.
11 novembre à Landévennec.
Ancienne batterie côtière de l'île de l'Aber.
Défense allemande de Telgruc-sur-Mer.
Des mouillages à cause d'Amélie !
Enfouissement des lignes électriques à cause des tempêtes.
Le débit de boissons du Fret.
Les indemnisations pour l'Erika un mauvais souvenir à Crozon.
La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles.
Le temps des locations au Fret pour les pêcheurs de coquilles.
La tour pas si Intrépide que cela.
Yves Lagatu mitrailleur des F.A.F.L.
L'espar, le piquet balise dans la mer.
Le temps des grésillons...
Villas et maisons du Fret.
La Duchesse de Bretagne transite par le port du Fret avant de devenir reine.
Histoire de la liaison maritime Le Fret - Brest.
Batterie anti-aérienne de la presqu'île avant 1939.
L'historique des sémaphores du Cap de la Chèvre.
La flotte Tardieu offre son pin de l'Orégon à Rostellec.
La Pyrite, l'or des fous.
Pelouse aerohaline ou prairie du littoral.
L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019