Résistant : le comte Jean (Ernest Marie) Brosset de la Chaux du réseau Vengeance

Plaque funéraire du caveau de la famille Brosset de la Chaux situé dans le cimetière de Landévennec portant la croix de guerre 14-18 avec étoile.

En février 1944, un petit parachutage d'armes venues de l'Angleterre tombe accidentellement sur le Vieux Bourg de Quimerch. Quelques résistants du maquis du Nivot de Pierre Bodénan, récupèrent de l'armement léger, du tabac et des tickets d'alimentation. Le tout est ramené la nuit dans une petite remorque tractée à main. Les résistants rencontre une patrouille allemande qui ne réagit absolument pas. Le couvre-feu est pourtant de rigueur.

Dans les jours qui suivent, un nouveau parachutage prévu arrive bel et bien sur la zone de largage prévue, au bord de la route d'Hanvec à St Rivoal. Au lieu des 500 kilos de matériels prévus ce sont 5 tonnes livrées. 250 mitraillettes Sten, 250 pistolets automatiques, 100000 cartouches, 2000 grenades, 500 kilos d'explosifs. C'est un lourd fardeau qu'il faut cacher vite dans un lieu qui peut supporter un tel volume de caisses. Le comte Brosset de la Chaux du château de Kéronnec (à 20 km de la drop zone) est approché pour un stockage clandestin. Le résistant reconnu du réseau Vengeance n'est pas très enthousiaste au vu de l'ampleur du déménagement mais se résigne à accepter car les solutions manquent. L'affaire est réglée, tout s'est bien passé. Les armes vont être dispatchées dans le département.

La résistance reprend de plus belle ses sabotages...

La Sipo-SD Sicherheitspolizei (Police de sûreté nazie), mène des enquêtes, fait des arrestations et s'approche progressivement de la maison de famille de Pierre Bodénan le 27 avril au petit matin. Le père du résistant est tabassé. Pierre Bodénan s'enfuit dans l'obscurité pieds nus... Sans doute bien renseignés, les Allemands vont ensuite au Moulin Job et y trouvent cinq résistants dont Jean Brosset de la Chaux. L'un d'eux tente de s'enfuir en agressant un soldat, il est tué. Les soldats mettent le feu au moulin et poursuive la raffle au Pont-Neuf... Certains prisonniers sont conduits à Landerneau parce que l'enquête était menée par des agents de cette commune. Beaucoup le sont vers Quimper, le quartier judiciaire nazi du Finistère. Comme prévisible, le tribunal militaire allemand FK 752 condamne les arrêtés à la mort par fusillade. Les derniers mots du condamné furent : "Dites à ma famille que je meurs en bon chrétien et en bon français-fusillé avec les 5 résistants du Faou." Comme dans beaucoup de cas d'exécution, l'application de la condamnation est rapide, le 15 mai 1944, dans un terrain sablonneux en bord de mer pour qu'une fosse soit vite creusée et vite recouverte. 15 résistants sont abattus ce jour là. Après guerre, les corps furent exhumés et rapatriés selon les volontés des proches.

Jean (Ernest Marie) Brosset de la Chaux, né en 9 février 1895 à Lescoat en Crozon, avait fait la première guerre mondiale, divorcé, fusillé à Mousterlin en Fouesnant le 15 mai 1944 est inhumé au cimetière de Landévennec dans le caveau familial. Il était le fils d'Henri Brosset de la Chaux, lieutenant de vaisseau, connu pour son livre sur la chasse dans le Finistère, et de Marie Modeste Le Bastard de Mesmeur, une famille appréciée au travers d'une parente en l’occurrence la mère supérieure des sœurs de Crozon.



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

11 novembre

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Commandant L'Herminier

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Morts pour la France

Soldats inconnus

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

APRES 1945



A la une :

Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021