L'amer de la Pointe de Cornouaille

Amer armée française de 10m de haut environ.

Vestiges d'un bâtiment militaire du 19ème siècle en premier plan.

L'amer est un repère haut visible au large qui permet aux marins en cours de navigation de visuellement s'orienter. A la différence d'un phare qui est éclairant de nuit ou par temps de brouillard, l'amer est sans éclairage. Celui de la pointe de Cornouaille se voit de loin et se situe au cœur des dispositifs militaires successifs de Vauban aux première et seconde guerres mondiales en passant par Napoléon, tout cela sur quelques hectares de broussailles. Un vrai régal pour les amoureux des fortifications et bunkers en tous genres qui savent crapahuter allègrement.

Certains amers n'étaient qu'un grand arbre, un rocher naturel, etc. Celui-ci est français et date d'après guerre. Le terrain était alors militaire. Visible sur le GR 34.

48° 19' 50.38" N
4° 34' 09.58" O



A la une :

La caserne furtive de Kerlaër.
Profession lucrative des roturiers : maître des barques.
Le passage de l'Emigrant sous protection allemande.
Les fontaines lavoirs de Roscanvel.
Les évolutions des mairies de Crozon...
Les Filles du Saint Esprit délogées par la police.
Péri ou disparu en mer...
L'ostréiculture : élevage des huîtres sur tréteaux en mer.
Cuirassé Bretagne entre honte et nécessité.
Batteries hautes des Capucins.
Drame à l'île Vierge, pointe de St Hernot...
Les câbles sous-marins sur les grèves de la presqu-île de Crozon.
Le jumelage Sligo-Crozon.
Les pierres de guerre.
Batterie de Rouvalour, une influence incontestable.
La maison Reine Meunier.
L'histoire des moulins de la presqu'île de Crozon.
L'histoire des écoles d'Argol.
La balise de Basse Vieille dans l'herbe.
La maison traditionnelle : le penty.
Les architectes qui ont compté.
La visite de Rommel.
L'ancienne poste de Morgat.
Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance
L'histoire du pont du Kerloc'h.
La maison bateau de Crozon : une caloge.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019