Casernement de la batterie de Cornouaille



La batterie de Cornouaille en bas à gauche avec éventuellement une maison de gardiennage en temps de paix et peut-être un pavillon d'officiers. Puis en hauteur, à l'arrière, une caserne pour la troupe d'artilleurs.

Le casernement en travers du plateau. La batterie en bas de la falaise , à la pointe.

La batterie de Cornouaille à l'entrée du Goulet de Brest, située au niveau de la mer sur la commune de Roscanvel est un point de défense majeur qui connaît un grand développement au cours du 18ème siècle. Des casernements modestes sont construits sur la plate-forme de la batterie elle-même. Une exposition maximale à un tir ennemi surprend quelque peu bien que la puissance de feu de l'époque restait aléatoire.

Le gros du casernement est bâti sur le plateau au sommet de la falaise.

Au 20ème siècle ce dispositif aussi exposé n'avait plus de raison d'être en temps de guerre. Tous les immeubles et maisons d'alors ont été soient rasés, soient abandonnés jusqu'à disparaître. Seuls quelques plans des années 1807 et 1811 mentionnent la présence du dispositif ainsi qu'une carte postale de 1900 environ qui met en évidence une caserne sur les hauteurs de la pointe de Cornouaille en Presqu'île de Crozon.

La caserne servait de logement aux troupes de l'artillerie de marine qui défendaient le poste au ras des flots composés de plusieurs canons alignés de différents calibres selon les époques. Aujourd'hui, il ne semble rien subsister sur le terrain en dehors de la batterie.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

La villa Sévellec.
Emmanuel Macron un mutin gourmand.
La Maison du marin de Morgat.
Les plissements et grottes roses de Keric Bihan en Argol.
Le chantier naval Belbeoch de Morgat.
Voltigeur Mudry Cap 10 des poussins de l'escadrille 50S.
Naufrage du Galant Passeur.
Maison du garde-barrière de Telgruc, le modèle typique des PN.
Le palmier de Chine signe extérieur de bon goût 1930.
Un peu de clarté sur les prénoms bretons...
La rue du Pâl dite Grand-rue...
La vedette Diane Rouxel volontaire de la BAN de Lanvéoc Poulmic.
Hôtel le Repos de la côte
La dernière vie de Simon.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite