Chèvre de levage de l'artillerie côtière



Bien qu'il existe plusieurs types de chèvres de levage, le principe est le même : faciliter la manutention d'objets lourds. Les canons d'artilleries de côte dont les calibres élevés nécessitaient du matériel toujours plus imposants, l'utilisation de chèvres était le seul moyen commode pour installer une batterie côtière. La chèvre permet d'élever des poulies au-dessus du canon. Les artilleurs se répartissaient les tâches entre ceux dont les agissements sur les chaînes des treuils levaient ou descendaient le canon et ceux qui par des cordes guidaient le dit canon afin qu'il s'ajuste sur son affût et ne fasse pas basculer la chèvre en vrillant ses attaches.

< >







Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite