Chèvre de levage de l'artillerie côtière



Bien qu'il existe plusieurs types de chèvres de levage, le principe est le même : faciliter la manutention d'objets lourds. Les canons d'artilleries de côte dont les calibres élevés nécessitaient du matériel toujours plus imposants, l'utilisation de chèvres était le seul moyen commode pour installer une batterie côtière. La chèvre permet d'élever des poulies au-dessus du canon. Les artilleurs se répartissaient les tâches entre ceux dont les agissements sur les chaînes des treuils levaient ou descendaient le canon et ceux qui par des cordes guidaient le dit canon afin qu'il s'ajuste sur son affût et ne fasse pas basculer la chèvre en vrillant ses attaches.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

L'attaque des bélugas au canon !
Un Farman Goliath dans l'Anse du Poulmic.
L'heureux krach boursier de 1929 vu de Roscanvel.
Le peintre Bernard Rivière devenu Camarétois !
Tuer le cochon à la ferme à l'ancienne comme autrefois.
Championnat d'anglais et de planche debout SUP !
Calfatage d'un bateau en bois par un calfat.
La Janine monument historique.
Nids d'abeilles sauvages solitaires dans une falaise maritime.
La pêche au casier une technique de pêche en évolution.
La vie engagée de Louis Prucser, moine, résistant, juste des nations, économat de l'école Jeanne d'Arc à Crozon.
Courrier d'un gardien du camp d'internés de Camaret.
La saga funéraire Donnart.
L'échouage du paquebot "Le Pérou"
Le mystère des ancres de Roscanvel.
CEC n°3 - CPEOM de Quélern.
Direction générale de l'enregistrement des domaines et du timbre
Les troupes américaines de la libération de Crozon.
15ème groupe motorisé de cavalerie US en Crozon avec des M8 lévriers.
Pétroliers ravitailleurs d'escadre la Seine et la Saône.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite