Maison du gardien de Fort Robert







Après l'implantation des premières batteries côtières organisées ayant nécessité d'importants travaux du génie militaire, durant des siècles et ceci jusqu'au 19ème, l'optimisation des sites fut modeste parce que la technologie des canons évolue peu.

A l'ère industrielle, le matériel d'artillerie progresse constamment. Des vagues successives de travaux sont organisées sur la côte et la cadence des améliorations s'accentuent à partir de 1852. La batterie de Fort Robert basse (1697) est ainsi modernisée et une batterie haute est construite en 1888.

Une fois en place la batterie, en temps de paix, est mise en sommeil. Aucun militaire n'y séjourne durablement en dehors des périodes d'exercices de tir. Chaque batterie dispose alors d'au moins une maison de gardien qui est en permanence habitée afin de veiller à ce qu'aucune dégradation ne vienne empêcher l'usage des canons ou des mortiers. La maison en ruine au Nord de Fort Robert logeait le gardien. Plusieurs pièces exiguës et les vestiges de plusieurs foyers de cheminée, voilà ce qui subsiste de cette bâtisse en pierres envahie par la végétation. Fort Robert comptait une autre maison de gardien à l'Est de la Position.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.
Eugène Villon aquarelliste
Une graine de poilu de Camaret.
Le pont Saint Drigent
Le pont à voûtains de Perros-Poullouguen.
La cotriade de survie pour les sardiniers.
Une batterie lourde devenue légère, la batterie du Stiff.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite