Le télémètre Le Goarant de Tromelin





Le lieutenant de vaisseau Gustave Pierre Marie Le Goarant de Tromelin (1850-1920) invente un télémètre électrique (1880 environ) qui a l'ambition de remplacer le télémètre Audouard en usage dans le goulet de Brest pour guider les tirs de plein-fouet des batteries côtières à l'encontre des navires ennemis forçant la défense de Brest.

L'inventeur est invité à essayer son télémètre en 1896 dans les postes d'observation de l'artillerie de marine en service afin de prouver son efficacité et d'obtenir l'approbation du ministère de la marine pour son intégration dans la liste du matériel réglementaire - une commission spéciale de la marine a déjà signifié l'intérêt de l'invention. Le télémètre avait été essayé avec succès dans le port de Lorient mais la spécificité du Goulet laisse un doute quant à sa performance.

L'électricité atmosphérique, selon le principe fondamental du loch électrique en usage dans la flotte est la spécialité du militaire qui y travaille en dehors de ses heures de service.

Le télémètre était à l'origine prévu pour être embarqué sur les navires mais s'avère aussi utile à terre, sur les côtes.

La carrière du LV Le Goarant de Tromelin :
1867 Ecole navale.
1874 enseigne de vaisseau.
1879 embarquement sur l'aviso "Boursaint".
1880 second du transport "Moselle".
1881 lieutenant de vaisseau.
1886 commande un torpilleur à la défense mobile du 5ème Arrondissement.
1887 Chevalier de la Légion d'Honneur.

< >




Actu - Culture - Patrimoine - Nature

Les arbres salés qui penchent.
Eco-pâturage ou écopastoralisme une solution écologique pour l'entretien des friches.
Canots, vedettes en bois des dromes allemandes en Rade de Brest.
Le granit rose nomade de la mer d'Iroise.
Moulins à vent de Lanvéoc.
Erosion karstique du calcaire.
Le chantier naval Belbeoc'h Tertu au Fret.
L'histoire du sillon du Fret.
Le vice-amiral Fournier promet la victoire contre les Anglais.
L'ampélite, la pierre noire de Bretagne.
Ruée vers l'or : une mine d'or à portée de main.
Eugène Villon aquarelliste
Une graine de poilu de Camaret.
Le pont Saint Drigent
Le pont à voûtains de Perros-Poullouguen.
La cotriade de survie pour les sardiniers.
Une batterie lourde devenue légère, la batterie du Stiff.






Si vous avez une information, une question :

© 2018 www.presqu-ile-de-crozon.com - reproduction interdite