L'échouage du Duguesclin à l'Ile Longue

Le témoignage de l'enseigne de vaisseau Paul Marius Chateauminois depuis le pont du Duguay-Trouin :
• Samedi 17 décembre : «Le Duguesclin, commandé par M Choux, capitaine de frégate, s'est échoué sur un banc de roches, près de la Pointe Espagnole, en faisant ses premiers essais à la vapeur. Il avait au moment de l'accident une vitesse de 8 nœuds, la mer descendait encore, et ces deux raisons eussent dû nécessiter de prompts secours. On a tergiversé, dans l'espérance de voir le vaisseau se relever avec le flot ; mais hélas  ! Ces hésitations l'ont perdu. On désarme en ce moment le Duguesclin sur son banc de roches, d'où on ne pourra l'extirper que par morceaux. »
• Mardi 20 décembre : « Le Duguesclin est complètement défoncé, on continue son désarmement, Aujourd'hui la neige a cessé, mais la brise est très fraîche du S-S-E, et le pilote n'a pas jugé prudent d'appareiller dans la prévision de vents de S-O dehors. »

Le Duguesclin est un vaisseau 3 ponts de 90 canons (essentiellement de 30, 16 de 18, 4 de 18) de la flotte de Napoléon III construit à Rochefort. Sur cale en 1823, son premier lancement se fait en 1848 et se trouve en service en 1850. Ce vaisseau de classe Suffren n'a pas de fait de guerre à son actif, la seule mission notable est le transport de 500 forçats de Brest, son port d'attache, vers la Guyane en 1852.

Le navire sort du service de 1856 à 1859 à Brest pour recevoir une motorisation et devenir un vaisseau mixte (propulsion à voile et à moteur). Une machine Mazeline à 2 cylindres à bielles renversées est couplée à 4 chaudières tubulaires à charbon. Il dispose d'hélices à deux ailes doubles de 5m10.

Il est remis en service le 1er août 1859 et effectue un essai de navigation dans la rade de Brest en y effectuant un grand cercle par manque de maniabilité. Rotation trop large et trop proche des récifs de l'Ile Longue sur lesquels il se drosse par l'imprudence du pilote de port M Picard.

Dans une zone portuaire, le commandement du navire est confié à un pilote spécialiste des zones de navigation confinée. L'essai de navigation s'effectue avec seulement 184 hommes à bord au lieu des 811 en situation de guerre ou 510 en situation de transport. Un équipage embarqué de la veille assiste la manœuvre désastreuse. Le choc est brutal mais ne semble pas encore catastrophique.

Un coup de canon de détresse ainsi qu'un drapeau d'échouage sont lancés. Brest est prévenu, la flotte présente aussi. Le navire prend l'eau progressivement et s'incline. L'espoir que la future marée haute remette à l'eau le Duguesclin est vain. Les ordres d'allègement sont tardifs. Les navires de secours Souffleur, Elorn, Porteur, Marabout... participent au sauvetage mais ne disposent pas de pompes.

Le lendemain, le contre-amiral Pâris fait mouiller son vaisseau l'Algésiras à proximité du Duguesclin et constate que ce dernier est perdu. Le 3 janvier 1860, l'ordre de démolition est donné. La machinerie récupérée équipe le Jean Bart. Durant 6 mois, des marins allègent l'épave. Ce dernier est enfin remorqué le 17 juillet vers Laninon (Brest) pour être déconstruit.

Maître des barques

L'histoire des moulins

Le Mauritanien Rocamadour

La Janine monument historique

Dundee

Le Galant-Passeur

Péri ou disparu en mer

Une vie de sardinier

Crise sardinière le vrai le faux

Extermination des bélugas au canon

L'histoire des Mauritaniens

Le fantôme de Landévennec

La légende des Korrigans

L'épave du Tante Yvonne

D'autres épaves

L'échouage du Pérou

L'échouage du Duguesclin

Inauguration du navire école Charles Daniélou

Horreur à bord du Breslaw

Le Bel Espoir

Voiliers anciens et vieilles coques

Bateau à vapeur l'Averse

Louis Prucser moine résistant

La Fauvette

Traduction de toponymes

Tournages de films de cinéma

Séries Tv et courts métrages

Statut social des femmes par leurs pierres tombales

Macron à Crozon carton rouge 2018

Benoît Hamon incognito

Louis Jouvet

Petit commerce

Boîte jaune de la Poste histoire et renaissance

La visite d'Erwin Rommel

Câble sous-marin

Les vacances de de Gaulle à Morgat

Les architectes qui comptent

Les Filles du Saint Esprit

Antennes-relais

Poteaux en béton

Poteaux en bois



A la une :

L'histoire du boulet en presqu'île de Crozon.
Herbiers de zostères - prairie sous-marine.
L'érosion de la côte argileuse.
La crevette bouquet français.
Une nouvelle baleine morte au Kerloc'h.
Le sémaphore du Toulinguet c'est fini !
L'histoire du presbytère de Roscanvel.
Le street-art in Crozon !
La confiserie Landié sur les quais de Morgat, une institution.
Batteries côtières du 18ème siècle sur la côte Est de Roscanvel.
De la meurtrière au créneau de tir.
Quelle est l'origine du toponyme Rocher Lieval de Roscanvel ?
Sel de mer et canicule en Bretagne.
Chasmophyte - plante de fissure.
L'ancienne forge de Tal-ar-Groas.
Identification des fougères de la presqu'île.
Volets portes clôtures bleues de Bretagne.
Garde-corps, appui de fenêtre le signe d'un changement.
Poteau en bois et ligne téléphonique aérienne.
Poteau en béton et ligne électrique aérienne.
Antennes relais GSM 4G Orange Bouygue SFR Free Mobile.
Le fort - réduit - de Quélern qui n'en finissait pas.
Coupes de bois pour des piquets de défense antiaérienne en 1944.
La lande bretonne - landes du littoral.
Maisons sur dépendances régionales.
Le jardin de rêve du sculpteur Jacques Boënnec.
Le château d'eau Peugeot de Morgat.
Cyprès de Lambert ou de Monterey - arbre remarquable de Trébéron.
La statuaire récupérée de la chapelle de Saint Hernot.
Nid de la guêpe commune, Vespula vulgaris avec la reine.
Le centre des impôts de Crozon.
La Phalène : Aciladie ocreuse, un papillon de nuit très fréquent.
La ligne noire des falaises côtières - le lichen Verrucaire noire.
Les grottes marines de la baie de Morgat par Florentin Paris.
Bunker type 501 et 502.
Le quartier des pêcheurs de Morgat.
Le pressage des piles de sardines.
Les magasins d'avitaillement de Morgat.
Souvenir de l'usine rouge.
Les stratifications des schistes et greywackes...
Batterie antiaérienne de Botsand en Lanvéoc 1940-1944 et celle bien mystérieuse de Kertanguy.
Les maisons Ty Breiz de Lanvéoc, un sursaut breton !
Les citernes d'eau allemandes - des souvenirs de guerre qui ont traumatisé une génération.
2 bunkers 638 sanitaires en presqu'île. 4 bunkers 621, les abris de troupe.
Les goélands ont faim.
Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930.
Victimes pour cause de brouillard.
Bonne nouvelle, l'Ecaille fermière vit en presqu'île de Crozon.
Maison de l'architecte Netter en Crozon, le néo-régionalisme qui agace.
Aide à l'identification d'un insecte des blés.
Un rorqual échoué sur les plages de Crozon.
Pêche.



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2019